La laïcité à l’alsacienne bénie par les sages

La laïcité à l’alsacienne bénie par les sages

Dans leur décision publiée le 21 février, les sages du Conseil constitutionnel ont estimé que le droit local des cultes en vigueur était conforme à la Constitution.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 28 février 2013

Auteur : Philippe Bohlinger

« Soulagement », c’est le terme employé dans un communiqué par Jean-François Collange, le président des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine (UEPAL) pour exprimer son sentiment à la suite de la décision du Conseil constitutionnel tombée le jeudi 21 février : inscrite dans les articles organiques de 1802, la rémunération des pasteurs par l’État en Alsace-Moselle a été jugée conforme à la Constitution. Rappelons qu’en raison de l’occupation allemande la loi de séparation de l’Église et de l’État de 1905 n’a jamais été appliquée dans ces trois départements (voir Réforme du 17/01/13).

Ainsi, des textes napoléoniens y régissent encore plusieurs pans du droit. « Cette décision intègre dans la laïcité à la française la laïcité à l’alsacienne », s’est félicité le président de l’UEPAL. En effet, à travers le cas particulier des pasteurs, c’était l’ensemble du régime local des cultes qui était visé par le recours de l’association « Appel ».

Et l’islam ?

Solidaires dans l’action juridique, l’archevêque de Strasbourg Mgr Grallet et le Grand Rabbin du consistoire du Bas-Rhin, René Gutman, se sont exprimés aux côtés du président Jean-François Collange à l’occasion d’une conférence de presse au siège de l’UEPAL. « Cette décision permet de dépasser ce qui relevait de l’histoire régionale pour faire entrer dans l’histoire de France un statut qui pouvait passer pour une spécificité », a pointé le Grand Rabbin. De son côté, Mgr Grallet a rappelé que « l’expérience du droit local permet des relations positives et fructueuses entre les trois cultes reconnus et la République, mais aussi entre les cultes reconnus et les autres ». […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

En Allemagne, un tchat pastoral pour se sentir moins seul

En Allemagne, un tchat pastoral pour se sentir moins seul

Durant la période des fêtes, de nombreuses personnes seules ont recouru à de l’accompagnement pastoral sur internet.

Un contenu proposé par Réformés
Les 20 ans du Foyer Le Pont

Les 20 ans du Foyer Le Pont

Célébrer vingt ans d'échanges et de partage, réfléchir aux nouvelles formes d'Eglise... Le Foyer Le Pont fêtera son anniversaire en beauté les 14 et 15 décembre prochain.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos
UEPAL : quatre nouveaux pasteurs

UEPAL : quatre nouveaux pasteurs

L’UEPAL a ordonné quatre pasteurs le 21 octobre à Bouxwiller. Le Nouveau Messager les a rencontrés pour vous.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants