La laïcité à l’alsacienne bénie par les sages

La laïcité à l’alsacienne bénie par les sages

Dans leur décision publiée le 21 février, les sages du Conseil constitutionnel ont estimé que le droit local des cultes en vigueur était conforme à la Constitution.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 28 février 2013

Auteur : Philippe Bohlinger

« Soulagement », c’est le terme employé dans un communiqué par Jean-François Collange, le président des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine (UEPAL) pour exprimer son sentiment à la suite de la décision du Conseil constitutionnel tombée le jeudi 21 février : inscrite dans les articles organiques de 1802, la rémunération des pasteurs par l’État en Alsace-Moselle a été jugée conforme à la Constitution. Rappelons qu’en raison de l’occupation allemande la loi de séparation de l’Église et de l’État de 1905 n’a jamais été appliquée dans ces trois départements (voir Réforme du 17/01/13).

Ainsi, des textes napoléoniens y régissent encore plusieurs pans du droit. « Cette décision intègre dans la laïcité à la française la laïcité à l’alsacienne », s’est félicité le président de l’UEPAL. En effet, à travers le cas particulier des pasteurs, c’était l’ensemble du régime local des cultes qui était visé par le recours de l’association « Appel ».

Et l’islam ?

Solidaires dans l’action juridique, l’archevêque de Strasbourg Mgr Grallet et le Grand Rabbin du consistoire du Bas-Rhin, René Gutman, se sont exprimés aux côtés du président Jean-François Collange à l’occasion d’une conférence de presse au siège de l’UEPAL. « Cette décision permet de dépasser ce qui relevait de l’histoire régionale pour faire entrer dans l’histoire de France un statut qui pouvait passer pour une spécificité », a pointé le Grand Rabbin. De son côté, Mgr Grallet a rappelé que « l’expérience du droit local permet des relations positives et fructueuses entre les trois cultes reconnus et la République, mais aussi entre les cultes reconnus et les autres ». […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Dans les paroisses, on attend le retour de l’apéro

Pour l'heure, avec la pandémie, les églises doivent renoncer aux moments de convivialité, ce qui manque aux fidèles.

Un contenu proposé par Réformés

Petit panorama historique sur l’enseignement dans l’Église

La question de la transmission est sans cesse remise en question dans l’Église. Mais pour le protestantisme, la catéchèse est inscrite au plus profond de son ADN.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

Antoine Rufenacht, un engagement protestant réel mais discret

L’ancien maire du Havre a su allier pratique protestante dans sa vie privée et laïcité dans l’exercice de ses fonctions.

Un contenu proposé par

La « mission » en cours d’étude… un chemin riant ou rude ?

C’est l’une des nombreuses questions que nous propose très librement Christine Villard, membre de l’équipe des rapporteurs régionaux sur le thème du synode de novembre.

Un contenu proposé par Echanges

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast