La maison d’Unité

Pour la Maison d’Unité, la promotion 2015-2016 sera la troisième à être accueillie. Cette association œcuménique créée en 2007 offre à des jeunes de 18 à 35 ans une formation œcuménique et la possibilité d’une colocation.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 24 novembre 2015

Auteur : Robert Delabouglise

Un immeuble de jeunes chrétiens au cœur de Paris : c’est la vision reçue en 2007 par Isabelle de Soyres, laïque catholique engagée. Elle en parle aux responsables des trois confessions chrétiennes de la région parisienne qui lui donnent leurs accords. Le projet s’appuie alors sur la communauté des soeurs de Sainte-Clothilde, les diaconesses de Reuilly et le centre Istina, préparant une nouvelle génération formée aux enjeux œcuméniques. En effet, il est parfois difficile à un jeune de trouver sa place dans les groupes œcuméniques déjà formés, confie Pierre de Mareuil, ancien membre du groupe organisateur. Pourtant, le projet rencontre une attente : la Maison d’Unité connait une progression dans son effectif au fil des ans. À la rentrée 2013, six jeunes avaient été accueillis. À la rentrée 2014, dix jeunes se sont engagés. Cette année, sur les douze places libres, cinq locataires de communautés différentes, ont déjà répondu présents.

Un engagement croissant…

Pour faire partie du groupe, il suffit d’avoir entre 18 et 35 ans et de s’engager pendant un an à participer aux rencontres tous les mardis soir hors vacances scolaires au 101 rue de Reuilly dans le XIIe. Le reste du temps, chacun continue sa vie, ses études, son travail. Organisées par une équipe œcuménique, ces soirées commencent par un repas. Suit une formation sur les différents schismes, les différentes Églises et sur les mouvements et initiatives œcuméniques, apportée par des intervenants de qualité. Enfin, la soirée se termine en prière, animée par un groupe œcuménique ou appartenant à une des Églises chrétiennes. Autant que possible, le groupe présenté en début de soirée organise la prière. Le groupe se constitue ainsi au fil des rencontres. L’année dernière, c’est à leur initiative que les jeunes ont décidé d’aller à Taizé ensemble pendant les vacances scolaires, rappelle Pierre de Mareuil. Des liens se tissent entre les différentes promotions. Certains jeunes gardent le contact avec la Maison d’Unité. Une des anciennes a pris en charge une partie de la communication et met en page le site Internet.

… qui peut devenir quotidien

L’originalité du projet tient au fait que l’œcuménisme n’est pas seulement pensé mais aussi vécu tous les jours de la semaine. En effet, des places dans des colocations sont disponibles. Dans le XIIIe arrondissent, le centre Istina peut accueillir six garçons et six filles qui sont répartis dans deux colocations, l’une dans le XVe, un appartement offert par les sœurs de Sainte-Clothilde, et l’autre, pour cette année, dans le presbytère de la paroisse de l’Annonciation dans le XVIe. L’association a besoin de soutien pour affermir le projet. Chacun peut devenir membre de l’association. Elle a été destinataire d’offrandes lors de cérémonies de la dernière semaine de prière pour l’Unité des chrétiens. Elle organise aussi des conférences accessibles au plus grand nombre, comme ce 24 novembre sur Prisons et témoignage chrétien… Y a-t-il un espace pour un témoignage commun ? Pour se projeter dans l’avenir, l’association se met à rêver à une maison, proche du XIIe, avec une dizaine de chambres. Une manière de continuer à vivre l’exhortation d’Esaïe 54.2 : Élargis l’espace de ta tente, allonge tes cordages, affermis tes piquets.

Dans la même rubrique...

Leplay l’émission de clôture du Mois de la Bible

Pour clôturer en beauté son évènement du Mois de la Bible, l’Alliance Biblique Française (ABF) a souhaité réaliser une émission spéciale diffusée en direct le 31 mars.

Un contenu proposé par Fil Actu – FPF

La paix sociale, la priorité des évangéliques de France

Le Conseil national des évangéliques de France (Cnef) verrait d’un bon œil qu’Emmanuel Macron fasse de la paix sociale sa priorité. Il lui a redit.

Un contenu proposé par Réforme

Faut-il un homme ou une femme providentiels ?

Ce dimanche de premier tour de l’élection présidentielle coïncide avec le jour des Rameaux qui pour les chrétiens rappelle l’entrée de Jésus à Jérusalem. Ce jour-là, Jésus est salué comme un héros libérateur par le peuple juif qui subissait l’oppression Romaine… et quelques jours plus tard, il est crucifié par cette même foule.

Un contenu proposé par Fédération de l’Entraide Protestante

Présidentielle : l’Église protestante unie de France met en garde contre le RN

Après la Fédération protestante de France et l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine, c’est au tour de l’Église protestante unie de France d’appeler “à faire barrage aux propositions du Rassemblement national”.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast