La repentance n’est plus tendance

La repentance n’est plus tendance

Pourquoi la repentance est-elle si impopulaire et les livres manquent-ils à ce point sur le sujet? Peut-être a-t-on mal compris sa signification et ses bienfaits?

Un contenu proposé par SpirituElles

Publié le 23 mai 2013

Auteur : Joëlle Misson

Lire directement l’article sur SpirituElles

Mais pourquoi devrais-je me repentir? Tout d’abord, la Bible dit que «tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu» (Rom. 3, 23). Alors, si je prétends ne pas pécher, je ne suis pas dans la vérité (selon 1 Jn. 1, 8). Mais on peut ensuite lire que «si nous confessons nos péchés, Dieu est fidèle et juste pour nous les pardonner et nous purifier de tout mal». N’est-ce pas une bonne nouvelle ?

Me repentir, mais de quoi ?

«Si le terme “péché” est déjà difficile à prononcer pour certains, comment arriver à se repentir?», se demande la coach professionnelle Evelyne Chappuis. […]

Lire la suite sur SpirituElles

Dans la même rubrique...

A la découverte des paroisses protestantes

A l'occasion des Journées du Patrimoine, découvrez notre série de portraits de paroisses protestantes françaises.

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses

Écume protestante sur la côte basque

Partons à la rencontre de l’Église de la côte basque, composée de peu d’autochtones mais qui a des activités bien ancrées.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

Mort et vie de l’écologie au sein du protestantisme français

Pasteur et chargé de mission pour la justice climatique de l’UÉPAL, Jean-Sébastien Ingrand retrace la longue et difficile maturation des questions écologiques dans le protestantisme français.

Un contenu proposé par Forum protestant

Et les cultes ont tenu

Que restera-t-il de l’expérience des cultes célébrés à distance, dans les salons, sur les écrans ou au téléphone ? Réponse de la théologienne Joan Sancho Charras.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

SpirituElles

SpirituElles est le magazine de la femme chrétienne. Il paraît en février, mai, août et novembre, et propose une autre approche du bien-être, en relation avec la foi. Il compte des lectrices aussi bien protestantes (réformées ou évangéliques), catholiques ou simplement curieuses de la foi ou à la recherche de Dieu.

NB : depuis la refonte du site SpirituElles à l’été 2020, certains des articles relayés ici sont désormais accessibles uniquement aux abonnés.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast