La symphonie des chrétiens

La symphonie des chrétiens

Le pasteur et écrivain Shafique Keshavjee tire le bilan de quarante ans de dialogue avec d’autres confessions et religions.

Un contenu proposé par bonne nouvelle

Publié le 26 août 2015

Lire directement l’article sur bonne nouvelle

Vous faites le bilan de quarante ans d’engagement œcuménique. Qu’est-ce qui a changé durant ces années ?

Shafique Keshavjee : Certains répondront : « Tout ! » Et d’autres : « Rien ! » Toutes les Églises ont été changées par les processus conjoints de globalisation accélérée et de replis identitaires. Entre les Églises, il y a eu de beaux rapprochements. La Déclaration commune entre luthériens et catholiques sur la Doctrine de la justification, en 1999, est un bon exemple. En même temps de nombreux chrétiens sont las, à juste titre, de voir que leurs responsables n’arrivent toujours pas à rassembler autour d’une eucharistie commune et de structures partagées de l’autorité. Trop de responsables d’Églises mettent l’essentiel de leur énergie à fortifier leurs propres institutions fragilisées.

Vous dites qu’il ne faut plus voir l’œcuménisme comme un rapprochement vers une vision commune, mais comme un concert où chacun joue sa partition ?

Une vision commune reste nécessaire. Mais à la différence de recherches plus anciennes qui cherchaient des formulations identiques pour surmonter des désaccords, une nouvelle approche a vu le jour. C’est celle du consensus différencié. Un accord sur des vérités partagées peut coexister avec des divergences dans la manière de comprendre ces vérités. Le théologien catholique Hans-Urs von Balthasar a écrit : « Que la vérité chrétienne soit symphonique est sans doute la chose la plus importante que nous ayons à annoncer et à méditer. » Cette parole est à la base d’un livre que Claude Ducarroz, catholique, Noël Ruffieux, orthodoxe et moi-même, protestant, sommes en train d’écrire. […]

Lire la suite sur bonne nouvelle

Dans la même rubrique...

Les jeunes pasteurs ne se bousculent pas au portillon

Le défi de la relève pastorale

De moins en moins de jeunes se montrent prêts à endosser la responsabilité d’une Église. Comment favoriser la relève pastorale et éviter ainsi que le troupeau ne se retrouve sans berger ? Éléments de réponse.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

“La force de notre pays, c’est la laïcité”

La réaction de Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur lors des vœux 2019 de la Fédération protestante de France.

Un contenu proposé par Chaîne vidéos – FPF
A la découverte d'un pays, d'une culture, et de soi-même

A la découverte d’un pays, d’une culture, et de soi-même

Comment décide-t-on de partir en mission avec le Défap ? Les motivations peuvent être nombreuses... Une chose est sûre : c'est une aventure dont les envoyés sortent transformés !

Un contenu proposé par Mission – Défap

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

bonne nouvelle

bonne nouvelle était le mensuel de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud, en Suisse. Il proposait des interviews, dossiers sur des thèmes d’actualité, reportages, informations et réflexions sur l’Église et la vie spirituelle.

Suite à l’interruption de parution du mensuel en novembre 2016, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants