L’amour du bien commun

L’amour du bien commun

Entretien avec Jean Weber, ancien haut fonctionnaire et ancien vice-président de l’Union des Eglises protestantes d'Alsace et de Lorraine

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Publié le 10 juin 2013

Auteur : Patricia Rohner-Hégé

Lire directement l’article sur Le Nouveau Messager

Grand lecteur, adolescent rêveur et fantasque, Jean Weber est plongé dans Les Trois Mousquetaires. Il aborde le passage où d’Artagnan découvre la lettre de Richelieu : « C’est sur mon ordre, et pour le bien de l’État, que le porteur de cette lettre a fait ce qu’il a fait… » Bouleversé, il comprend l’importance de l’État et du bien commun.

Avant cela, il y a eu la guerre. Les Weber quittent Mulhouse à l’arrivée des Allemands et s’arrêtent à Tours. « Le drame et la fragilité ont fait irruption dans ma vie. Nous n’avions plus rien à manger, je voyais mes parents pleurer. Ces événements ont exacerbé mon sentiment de l’importance de la France. Si elle meurt, je meurs avec elle. Plus tard, je ferai donc tout pour qu’elle fonctionne bien et permette le vivre ensemble. » À Tours, il apprend le français qu’il maîtrisera parfaitement et qui lui donnera les clés et les codes pour réussir, plus tard, des études brillantes. […]

Lire la suite sur Le Nouveau Messager

Dans la même rubrique...

Pourquoi une théologie féministe ?

La théologie féministe est née à la fin du XIXe siècle. Les femmes protestantes ont grandement contribué à son élaboration, notamment outre-Atlantique mais pas seulement.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

L’Etranger dans la Bible

Une chronique du pasteur Eric Denimal, dans le cadre des « 50 émissions sur les migrations ».

Un contenu proposé par Service radio – FPF
Les 10 contenus d'avril qu’il ne fallait pas rater !

Les 10 contenus d’avril qu’il ne fallait pas rater !

Retour sur l'actualité du mois écoulé avec les médias protestants.

Un contenu proposé par Regards protestants

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le Nouveau Messager

Magazine protestant régional pour les paroisses de l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine. Diffusé à plus de 42 000 exemplaires, ce magazine de 32 pages paraît tous les deux mois. Il aborde sous la forme de dossiers, d’entretiens et de mises en lumière la vie de tous les jours, les questions et les réalités de la foi.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants