L’Atelier protestant, nuances de vert !

L’Atelier protestant, nuances de vert !

Comme l’an dernier, l’Atelier protestant promeut et accompagne la démarche Église verte auprès des nombreuses paroisses qui le sollicitent.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 3 octobre 2019

Auteur : Patrice Rolin

Une vingtaine de paroisses de la région Île-de-France y se sont déjà engagées.

Le cycle de manifestations « Jardins et spiritualités » lancé en 2016-17 avec la paroisse de Plaisance est devenu au printemps, en collaboration avec la paroisse de Palaiseau, une nouvelle exposition, « Le monde comme jardin », qui commence à circuler dans la région et au-delà. La réflexion synodale autour de la question « Écologie, quelle(s) conversion(s) ? » mobilise elle aussi cette année L’Atelier protestant et son animateur pour une réflexion qui a vocation à Régionales se poursuivre bien après le synode. Enfin, la soirée de rentrée de L’Atelier protestant qui aura lieu le 4 octobre au temple de Levallois aura pour thème « C’est foutu, on peut quand même faire quelque chose ». Au-delà de ce titre un peu provocateur qui fait écho au propos légendairement attribué à Luther selon lequel « même si la fin du monde était pour demain, je planterais quand même un pommier », nous nous poserons la question des engagements collectifs et individuels, citoyens et chrétiens, face aux crises environnementales dans lesquelles nous sommes entrés. Que faire devant les annonces de plus en plus insistantes d’effondrements possibles et parfois déjà en cours de pans entiers de notre cadre de vie ?

« Catastrophisme éclairé »

L’espérance chrétienne nous invite-t-elle à en nier la possibilité même ? Nous incite-t-elle à remettre passivement cette perspective « entre les mains de Dieu » ? Faut-il diffuser le haschtag #prayforamazonia ou faire sien le Cantique des créatures de François d’Assise ? S’agit-il de nous instituer comme sauveurs de la planète, ou plus humblement vivre et agir dans la confiance même quand – à vues humaines – le combat est perdu d’avance ? C’est que, face à l’éventualité de périls majeurs dont la probabilité va croissante, les réactions humaines, nos réactions, sont très diverses. Elles vont du déni au catastrophisme angoissé, d’un l’espoir placé dans une science salvatrice à la fascination apocalyptique, de la fuite dans la distraction et la consommation à la préparation inquiète à une survie bunkerisée ou sauvage…

C’est toutes ces questions, et bien d’autres, que nous aborderons le 4 octobre avec Antoine Peillon, journaliste et essayiste, partisan d’un « catastrophisme éclairé » et Alexis Guérit, président des EEUdF qui promeuvent une sensibilisation et une formation à l’environnement. Sous un angle plus politique et biblique, L’Atelier protestant est partenaire d’une autre manifestation dans le cadre du Christianisme social autour du thème « L’avenir de la planète, une question de justice » (samedi 19 octobre de 9h30 à 17h à la Faculté protestante de théologie, 83 bd Arago, Paris 14e ). Durant cette journée accompagnée par François Vouga, alterneront approches bibliques, philosophiques, économiques et débats focalisés sur les liens en crises écologiques et injustices sociales. De nombreuses nuances de verts au programme !

C’EST FOUTU, ON PEUT QUAND MÊME FAIRE QUELQUE CHOSE

QUELS ENGAGEMENTS COLLECTIFS ET CITOYENS FACE À LA CRISE ENVIRONNEMENTALE ?

Soirée débat avec Antoine Peillon, journaliste et essayiste, grand reporter à La Croix et Alexis Guérit, président des Éclaireuses et éclaireurs unionistes de France

Vendredi 4 octobre de 19h30 à 21h au temple de Levallois 83 rue Anatole France (92)

(métro Anatole France – ligne 3)

Sur le même thème

Rendre plus verte notre Eglise

Rendre plus verte notre Eglise

La Saison de la Création vient tout juste de démarrer, proposant à tous les chrétiens de s’unir par la prière, la réflexion et l’action pour la sauvegarde de la Création, du 1er septembre au 4 octobre 2019.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos
L’écologie politique reste largement à construire

L’écologie politique reste largement à construire

Dans un contexte de recomposition profonde de l’offre politique, l’émergence d’un vote écologiste qui sort de la marginalité est un signe encourageant.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance
A Palaiseau, "Le Monde comme jardin" au temple protestant

A Palaiseau, « Le Monde comme jardin »

Au temple, du 11 au 26 mai une exposition grand public traite du rapport à la terre à partir des lieux familiers que sont les jardins.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire