Les journaux réformés romands fusionnent !

Les journaux réformés romands fusionnent !

L’Eglise protestante de Genève a, à son tour, accepté le projet de fusion des trois journaux réformés romands. La parution de «Réformés» cet automne n’est donc plus à annoncer au conditionnel, mais au futur.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 22 mars 2016

Auteur : Joël Burri

Lire directement l’article sur Protestinfo

«Ce projet n’attend plus que votre enthousiasme pour voir le jour», a rappelé Alain de Felice, membre du Conseil du Consistoire, l’exécutif de l’Eglise protestante de Genève (EPG), vendredi soir, le 18 mars, devant le Consistoire. Après les synodes de l’arrondissement jurassien, de l’Eglise réformée évangélique du canton de Neuchâtel (EREN) et de l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (EERV), l’organe délibérant de l’EPG était le dernier à devoir se prononcer sur le projet de fusion des journaux d’Eglise «La Vie protestante — Neuchâtel, Berne, Jura», «La Vie protestante — Genève» et «Bonne nouvelle».

Et c’est par une unanimité, moins une abstention, que le Consistoire a exprimé son enthousiasme pour «Réformés», puisque tel est le titre du magazine à découvrir dès cet automne. Alexandra Deruaz, responsable de la communication de l’EPG a promis «un journal de qualité similaire à celui de notre Vie protestante, mais avec des moyens supplémentaires.» Elle s’est réjouie de ce que les graphistes du titre genevois aient été retenus pour le futur «Réformés».

Alors qu’Elise Perrier, rédactrice responsable de «la Vie protestante — Genève» estime que «fédérer les titres romands permet au protestantisme de gagner en visibilité.» Alors que «La Vie protestante – Genève» est tirée à un peu plus de 6000 exemplaires, «Réformés» sera imprimé à plus de 220’000 exemplaires. «Nous aurons la masse critique pour décrocher des interviews avec des personnes importantes.»

Plusieurs membres du Consistoire ont dit leur crainte d’un journal imprimé sur papier journal. Mais Elise Perrier, tout en reconnaissant que le papier sera un peu plus léger que l’actuel papier couché du titre genevois, a promis un journal «de très belle facture». Enfin, la rédactrice responsable, en réponse à la crainte de voir moins de sujets genevois dans ce futur magazine, a promis au contraire une meilleure couverture rédactionnelle du canton. «Nous disposerons enfin de moyens pour cela.»

«Le plus gros tirage de la presse réformée francophone», a souligné le pasteur Blaise Menu, vice-modérateur de la Compagnie des pasteurs au moment de clore la séance. […]

Lire la suite sur Protestinfo

Dans la même rubrique...

Bernard Mourou, au cœur de ce qui fait l’essentiel de la vie

Bernard Mourou est arrivé cet été sur le poste du Chablais. Il se présente à ses paroissiens.

Un contenu proposé par Réveil

Les grandissants

Dans une relecture de la parabole du fils prodigue, Marion Muller-Colard explore, plus que son retour, le départ du fils cadet.

Un contenu proposé par Labor et Fides

Pourquoi les pasteurs ne sont pas élus

Dans l’Église protestante unie de France, les pasteurs sont porteurs d’une Parole qui les dépasse et se placent au bénéfice d’un projet paroissial. Le système presbytérien synodal promeut une pratique d’appel et de validation.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

Une invitation à la prédication

Le service Notes bibliques et prédications organise sur Zoom le 16 octobre de 10h à 12h30 un webinaire ouvert à tous pour encourager la formation à la prédication et réfléchir à la prédication pour aujourd’hui.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants