Luther, lecteur de la Bible

Avant la Réforme, la lecture de la Bible était principalement liturgique et communautaire. Elle se faisait en latin. Avec la Réforme, cette pratique évolue : par l’importance attachée à la prédication, la lecture de la Bible se place au centre de la liturgie !

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 22 décembre 2016

Lire directement l’article sur Musée protestant

Au cours de ses études de théologie, Luther découvre la richesse interne des textes bibliques.

Luther a fait des études de théologie à Wittenberg, université où il a, par la suite et devenu Docteur en théologie, lui-même enseigné. C’est là qu’il étudie plus particulièrement les Psaumes, les épîtres de Paul aux Romains et aux Galates, l’épître aux hébreux. Sa lecture est active, attentive à des paroles qui tantôt enferment, tantôt libèrent, dans une tension qui ne cesse de se renouveler entre la lettre du texte abordé et l’esprit. La question qui le taraude alors est celle de la vérité d’un texte biblique. Il considère que cette vérité ne peut être appréhendée sans une lecture personnelle et critique, qu’elle ne se laisse en tout cas jamais enfermer. […]

Protestants 2017 PFP

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Adresse du protestantisme : Jeunesse et éducation

La Fédération protestante de France aborde toutes les semaines jusqu'à l'élection présidentielle, une nouvelle thématique au travers de l'Adresse du protestantisme.

Un contenu proposé par Chaîne vidéos – FPF

La prison, ma paroisse

« J’étais en prison et vous êtes venus me voir », cette parole de Jésus est au cœur de l’appel des aumôniers de prison.

Un contenu proposé par Réformés

Respecter la singularité

Aujourd'hui, il est plus que jamais nécessaire qu'au sein de l'Église chacun soit reconnu et respecté dans son identité propre. Que dit la déclaration de foi de l'EPUdF à ce sujet ?

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

Pierre et Hélène Gagnier, Justes parmi les Nations

Le 1er mai prochain, le Centre Protestant de Rencontre de Nice prendra le nom de Centre Pierre et Hélène Gagnier, Justes parmi les Nations.

Un contenu proposé par Echanges

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast