« Nouvelles communautés chrétiennes »

« Nouvelles communautés chrétiennes »

Un essai de classification des mouvements non-dénominationnels et trans-confessionnels.

Un contenu proposé par Dans les pas d’un Autre

Publié le 3 juillet 2014

Auteur : Claire Sixt-Gateuille

Lire directement l’article sur Dans les pas d’un Autre

Deux phénomènes marquants sont en pleine croissance dans le monde : les mouvements qui jouent à saute-moutons avec les frontières ecclésiales et confessionnelles (le mouvement charismatique est un bon exemple) et les communautés ecclésiales qui refusent toute affiliation à une confession particulière (on les appelle souvent les néo-…quelque chose).

L’institut d’études œcuméniques de Strasbourg a organisé début juillet une formation sur ces mouvements. […]

André Birmelé [professeur de théologie à la faculté de théologie protestante de Strasbourg ] nous a proposé un essai de classification de ces « nouvelles communautés chrétiennes » (les sociologues ont déjà inventé un nouveau sigle : NCC) en 5 types :

  • Églises ethniques
  • Églises évangéliques ou charismatiques « classiques » (et les mouvements charismatiques et piétistes présents dans les Églises « traditionnelles »)
  • Églises pentecôtistes et néo-pentecôtistes
  • Megachurches, très liées à la personnalité du meneur
  • mouvements à tendance sectaire mais se réclamant du christianisme.

André Birmelé a souligné que l’apparition des NCC varie beaucoup d’un pays à l’autre, selon les types de positionnement des Églises, en particulier l’Église majoritaire, dans la société. Il a ensuite listé les défis théologiques auxquels nous sommes confrontés face à ces Églises, et 5 déficits que l’apparition de ces Églises a mis en lumière, dont celui qui me semble le plus important, celui de notre travail missionnaire… Il a fini par les enjeux œcuméniques, et j’ai particulièrement noté celui de la nécessité d’une nouvelle méthodologie dans les dialogues, la théologie et l’ecclésiologie n’étant pas les questions qui intéressent le plus ces NCC. […]

Lire la suite sur Dans les pas d’un Autre

Dans la même rubrique...

« La chaleur humaine, ça ne s’achète pas »

Bénévole pour Entraide le Relai depuis presque deux ans, Ginette Hertwig a choisi de participer au réveillon organisé par l’association l’année dernière. Une veillée de Noël pleine de sens et de joie.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Le SEL, jeune quadra dynamique

Le Service d’Entraide et de Liaison souffle ses quarante bougies. Loin d’être à bout de souffle, les responsables rêvent grand pour cette ONG chrétienne active parmi les plus démunis. Le point.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

L’esplanade des religions

À l’Esplanade des religions et des cultures, c’est tous les jours la fête des voisins

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

Prendre soin des pasteurs

L’Entraide médicale protestante pastorale (EMPP) soutient les pasteurs et leurs familles depuis 1927. Privée de sa vente annuelle de Noël, en raison des mesures sanitaires, elle appelle plus que jamais à la générosité de tous.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Dans les pas d’un Autre

Cheminer au fil des rencontres internationales. Le blog de Claire Sixt-Gateuille rend compte de ses impressions de visites à l’étranger (environ une par mois), mais aussi des impressions de lecture et des réflexions théologiques ou des méditations, selon les circonstances.

Derniers contenus du partenaire