Protestants en Fête à Paris

Protestants en Fête à Paris

Ville fortement catholique, Paris s’est ouverte au protestantisme. L’historien Sébastien Fath commente le choix de la capitale pour accueillir ce rassemblement.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 26 septembre 2013

Auteur : Marie Lefebvre-Billiez

Comment peut-on décrire la croissance du protestantisme français, et parisien, ces dernières années ?

En un quart de siècle, le protestantisme a gagné un point dans sa part de la population, passant de 1,8 à 2,8%. On le voit surtout au niveau du protestantisme parisien. La part des protestants dans la population parisienne a longtemps été inférieure à la part des protestants dans la population française dans son ensemble. Il y a longtemps eu une sous-représentation protestante à Paris et en Ile-de-France. Paris a toujours été une ville très catholique. Aujourd’hui ce n’est plus vrai. Il y a autant de protestants en Ile-de-France que dans la population française en générale : sur 12 millions de Franciliens, il y a 400.000 protestants, soit environ 3%. On est dans la moyenne nationale. Un rattrapage s’est opéré.

Est-ce alors symbolique que Protestants en fête 2013 se déroule à Paris ?

Oui. Pour Paris, c’est un événement extraordinaire. Car Paris, c’est la ville de la Saint-Barthélemy, de la Sainte-Ligue. C’est elle qui est à l’origine de la conversion d’Henry IV au catholicisme (« Paris vaut bien une messe », ndlr). Au XIXe siècle, quand le protestantisme essaie de revenir à Paris, c’est difficile, car il y a une forte empreinte symbolique catholique. Or, en 2013, on y trouve un protestantisme décomplexé, qui s’affiche sur la place publique, et qui investit même Bercy !

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

En Poitou rural, le Carae, nouvel espace de vie communautaire

Le désir de revitalisation du centre est né d’un souhait des Églises de s’y investir à nouveau et de privilégier les besoins des Églises et des associations.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

Fête de la radio 4/5. Des radios et des œuvres solidaires engagées

Au micro de Cédric Kessler (Radio Arc-en-Ciel), Martin Kopp, théologien écologiste président de la commission Ecologie et Justice climatique de la FPF et le directeur de communication du SEL, David Alonso.

Un contenu proposé par Chaîne vidéos – FPF

Le Cnef s’affirme

À l’origine de la charte d’engagement pour lutter contre les abus sexuels, le Conseil national des évangéliques de France s’est aussi fait remarquer tout au long du confinement en mettant à la disposition de ses membres de nombreux outils de communication.

Un contenu proposé par Réforme

Lire la Bible par courrier

Après le confinement du printemps 2020, la paroisse d’Annonay a expérimenté un « partage biblique par courrier ».

Un contenu proposé par Réveil

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants