Scoutisme : retour sur le congrès des Eclaireurs

Scoutisme : retour sur le congrès des Eclaireurs

Du 27 au 30 août 2014, quelque 450 membres et amis du mouvement des Éclaireuses et éclaireurs unionistes de France se sont retrouvés près de Poitiers. Un temps de réjouissances et de réflexions.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 5 septembre 2014

Auteur : Nathalie Leenhardt

Entre rêve et réalisme

En ces temps de rentrée politique particulièrement affligeante, il faisait bon se retrouver, la semaine dernière, au milieu des responsables et cadres des EEUdF (Éclaireuses et Éclaireurs unionistes de France) pour prendre un bain de jouvence, de gaieté, d’espérance. Comme l’a dit Jérôme Saltet, créateur des éditions Play Bac et animateur d’un des débats, « c’est une si belle jeunesse, engagée et bien dans ses pompes ». Quelque 450 jeunes – et moins jeunes, amis et anciens du mouvement – se sont réunis dans un camping à Lusignan, non loin de Poitiers, pour réfléchir à « leurs engagements durables dans un monde en mutation ».

« L’idée est bien de les aider à s’interroger sur ce qu’ils seront demain, après-demain, au-delà du scoutisme. Qu’est-ce qu’être un citoyen ? Où ont-ils envie d’aller militer ? Pourquoi ? Dans quelles conditions ? », explique Adrien Chaboche, secrétaire général des EEUdF. L’équipe d’organisation a donc concocté un programme riche en rencontres et en débats avec des témoins, engagés dans des causes aussi variées que la défense des mers (Romain Troublé, Fondation Tara), l’entreprenariat social (Antoine Colonna d’Istria, Pro Bono Lab), les droits des femmes (Catherine Coutelle, députée PS), l’agriculture biologique (Benoît Biteau, vice-président de la région Poitou-Charentes), la défense des migrants (Geneviève Jacques, la Cimade). Jeux de rôles et théâtre d’improvisation ont également permis d’oser prendre la parole. Des mots aussi « gros » que servir, le service ont circulé et rebondit, signes de l’ultramodernité du mouvement. Les jeunes ont pu envisager leur futur, s’entendant dire qu’ils ont encore le droit de rêver à un monde meilleur. À condition d’œuvrer en sa faveur… […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Montélimar-Le Teil, une paroisse vivante malgré le confinement

Comme toutes les Églises, celle de Montélimar-Le Teil a du faire face à la situation créée par la pandémie pour conserver du lien avec les membres.

Un contenu proposé par Réveil

Le carême protestant, sous le régime de la grâce

Le 21 février est le premier dimanche de la période du carême. Pour les protestants, ce temps est à mettre à profit pour développer sa vie spirituelle, lire la Bible, méditer et prier.

Un contenu proposé par Réforme

Que nos vœux 2021 soient inspirés !

Dans cette ère de pandémie que nous vivons, avec des vagues successives d'inflammation virale, les vœux de ce début d'année 2021 sont encore plus précieux que les années précédentes.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

Mirly 2021 : le travail après la Covid

Covid oblige, c'est en visio-conférence qu'auront lieu les 30 et 31 janvier, les rencontres annuelles de la Mirly, rendez-vous unique de réflexion et de débats sur le monde du travail.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire