Scoutisme : retour sur le congrès des Eclaireurs

Scoutisme : retour sur le congrès des Eclaireurs

Du 27 au 30 août 2014, quelque 450 membres et amis du mouvement des Éclaireuses et éclaireurs unionistes de France se sont retrouvés près de Poitiers. Un temps de réjouissances et de réflexions.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 5 septembre 2014

Auteur : Nathalie Leenhardt

Entre rêve et réalisme

En ces temps de rentrée politique particulièrement affligeante, il faisait bon se retrouver, la semaine dernière, au milieu des responsables et cadres des EEUdF (Éclaireuses et Éclaireurs unionistes de France) pour prendre un bain de jouvence, de gaieté, d’espérance. Comme l’a dit Jérôme Saltet, créateur des éditions Play Bac et animateur d’un des débats, « c’est une si belle jeunesse, engagée et bien dans ses pompes ». Quelque 450 jeunes – et moins jeunes, amis et anciens du mouvement – se sont réunis dans un camping à Lusignan, non loin de Poitiers, pour réfléchir à « leurs engagements durables dans un monde en mutation ».

« L’idée est bien de les aider à s’interroger sur ce qu’ils seront demain, après-demain, au-delà du scoutisme. Qu’est-ce qu’être un citoyen ? Où ont-ils envie d’aller militer ? Pourquoi ? Dans quelles conditions ? », explique Adrien Chaboche, secrétaire général des EEUdF. L’équipe d’organisation a donc concocté un programme riche en rencontres et en débats avec des témoins, engagés dans des causes aussi variées que la défense des mers (Romain Troublé, Fondation Tara), l’entreprenariat social (Antoine Colonna d’Istria, Pro Bono Lab), les droits des femmes (Catherine Coutelle, députée PS), l’agriculture biologique (Benoît Biteau, vice-président de la région Poitou-Charentes), la défense des migrants (Geneviève Jacques, la Cimade). Jeux de rôles et théâtre d’improvisation ont également permis d’oser prendre la parole. Des mots aussi « gros » que servir, le service ont circulé et rebondit, signes de l’ultramodernité du mouvement. Les jeunes ont pu envisager leur futur, s’entendant dire qu’ils ont encore le droit de rêver à un monde meilleur. À condition d’œuvrer en sa faveur… […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Marc de Bonnechose, nouveau directeur de Paroles Protestantes Paris

Sa vision ne se limite pas à assurer la rédaction du journal. Il souhaite élargir la communication aux nouveaux outils sans perdre de vue les outils traditionnels.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

Le parcours atypique d’une jeune pasteure

Dotée d'un solide bagage estudiantin et musical, Aurélie Hufschmitt pose ses valises en Suisse, pour un poste de pasteure jeunesse adjointe dans une église de Neuchâtel.

Un contenu proposé par Radio Réveil

Du Congo-Brazzaville à Montbéliard

Le culte de reconnaissance du ministère pastoral du pasteur Aymar Nkangou s’est déroulé le 13 septembre 2020 à Montbéliard. L’aboutissement d’un long parcours avec le soutien du Défap.

Un contenu proposé par Défap

L’heure du premier bilan des églises en Île-de-France

Alors que la région sort de six mois d’une torpeur induite par la pandémie puis les vacances, il est temps de faire les comptes.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast