Un pasteur qui écoute du Metal

Un pasteur qui écoute du Metal

Heavy-metal et foi chrétienne seraient-ils donc compatibles ?

Un contenu proposé par Croire et vivre

Publié le 10 mai 2014

Auteur : Jonathan Hanley

Lire directement l’article sur Croire et vivre

Je n’ose pas toujours avouer mon goût pour la musique dite « Metal ». On me demande parfois : « Comment peux-tu aimer cette musique ? ». Pour beaucoup, mon parcours professionnel (pasteur, animateur biblique, aumônier) semble incompatible avec l’écoute de cette forme musicale. Et pourtant…

Elle dit souvent la vérité

Premièrement, je l’aime parce qu’elle peut exprimer avec puissance des vérités qui m’interpellent (sentiments, interrogations, enthousiasmes…). Pas toujours, bien sûr ; mais quand je ne l’aime pas, je ne l’écoute pas. Or, quand il s’agit d’aborder des questions de vie et de mort, certaines vérités trouvent une expression plus authentique dans les hurlements du Metal que dans les harmonies d’un chant de louange. À ce titre, je trouve souvent dans l’agressivité du Metal un écho de ma colère contre l’exploitation des faibles par les forts, contre le mensonge qui sert à tromper les crédules, contre l’égoïsme dans mon propre cœur, contre l’incapacité des êtres humains à conjurer le malheur du monde par leurs propres forces. Même quand le Metal s’en prend à Dieu (et ce n’est pas rare), il exprime souvent des interrogations qui sont fondamentalement vraies. […]

Lire la suite sur Croire et vivre

Dans la même rubrique...

Les pieds au sud, la tête à Paris

Les pieds au sud, la tête à Paris

Depuis cinq mois, Cassandra Salley-Damiani, jeune passionnée du monde du livre, travaille comme secrétaire d’édition pour La Voix Protestante.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris
« Prends ma main dans la tienne »

« Prends ma main dans la tienne »

Comme n’importe quel texte littéraire, nos cantiques ont une histoire, un auteur et un contexte. Zoom sur « Prends ma main dans la tienne ».

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

Pourquoi une théologie féministe ?

La théologie féministe est née à la fin du XIXe siècle. Les femmes protestantes ont grandement contribué à son élaboration, notamment outre-Atlantique mais pas seulement.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Croire et vivre

Croire et vivre est un magazine mensuel qui veut d’abord donner à ses lecteurs « l’envie de croire » ou celle de partager leur foi. La plupart des rédacteurs appartiennent à des Églises membres de la Fédération protestante de France ou du Conseil national des Évangéliques de France.
En savoir plus en cliquant sur ce lien : Le magazine Croire et vivre en chiffres et en réalités

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants