Un protestantisme décidément mal aimé des médias/sondeurs français?

Un protestantisme décidément mal aimé des médias/sondeurs français?

Il y a quelques jours sont sortis les résultats d'une enquête Ipsos, intitulée  « France 2013 : les nouvelles fractures » et réalisée avec le Centre d'études politiques de Sciences Po (Cevipof) et la Fondation Jean-Jaurès.

Un contenu proposé par Blog de Sébastien Fath

Publié le 31 janvier 2013

Auteur : Sébastien Fath

L’enquête enfonce à vrai dire des portes ouvertes, à savoir la grave crise sociale et morale traversée depuis longtemps par la société française. Mais elle étonne encore certains pundits parisiens, toujours tentés d’incriminer le « populisme », alors qu’il serait plus que temps que lanomenklatura politique clientèliste et insuffisamment contrôlée devienne un peu plus en phase avec le pays réel… Mais ce n’est pas ici mon sujet.

Mon sujet du jour est résumé par l’infographie ci-dessous, publiée par le quotidien Le Monde. Sur le « retour de la question religieuse », les commanditaires du sondage ont sélectionné « trois religions ». Catholicisme, islam, judaïsme.


Infographie Le Monde, enquête  « France 2013 : les nouvelles fractures »

Et le protestantisme, pourtant en croissance?

Le protestantisme, certes très minoritaire mais aussi présent que l’islam en matière de lieux de culte, et cinq fois plus pratiquant aujourd’hui que le catholicisme? (1) Il n’est tout simplement pas mentionné. Zappé.

Dans La nouvelle France protestante (2011), Blandine Chelini-Pont soulignait que dans la grande presse des dix dernières années, le protestantisme a rassemblé presque 2 fois moins d’articles que le judaïsme, et presque 10 fois moins d’articles que l’islam…

Ce dernier sondage, publié par Le Monde et repris dans la presse, rate une occasion d’infirmer la tendance: le protestantisme serait-il vraiment mal aimé des médias et sondeurs français?

(1) 39% de pratique protestante, 7% de pratique catholique (données IFOP)

Dans la même rubrique...

Zoom sur l’aumônerie régionale

Lieu de soin, lieu de vie, lieu de sens, sans mur ni clôture, ainsi est souvent définie la Fondation John Bost.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

Être pasteur et confiné

Ceux qui pensaient qu’un pasteur est un agent d’ambiance spirituelle se sont retrouvés bien démunis lorsque le confinement fut venu.

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Contre quoi protestent les protestants ?

« Un jour, une question » avec Louis Pernot, pasteur au Temple de l'Étoile.

Un contenu proposé par Campus protestant

Soutenir les projets des Églises protestantes en France

Une donation a donné naissance à l’association FLAM. Son directeur, Gilles Camincher, répond à nos questions.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Blog de Sébastien Fath

Agrégé d’histoire, ancien élève de l’École Normale Lettres Sciences Humaines (LSE), docteur de l’EPHE, Sébastien Fath est chercheur au CNRS, membre du Groupe Sociétés Religions Laïcités.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram