Un théologien solide

Un théologien solide

Le futur président de la FPF réfléchit déjà à 2017, les 500 ans de la Réforme.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 24 janvier 2013

Auteur : Antoine Nouis

Dans la famille de François Clavairoly, il y a des pasteurs à tous les étages. Son père était pasteur, son grand-père maternel était pasteur et son fils est pasteur. Non seulement les hommes, mais sa grand-mère, sa mère, sa femme et sa belle-fille ont toutes fréquenté les facultés de théologie. En famille, on parlait beaucoup de l’Église, assez souvent de façon critique. Dans cet environnement, pas étonnant que le futur président de la FPF reconnaisse que, pour lui, la perspective du pastorat s’est imposée comme une évidence. Il n’a pas perdu son temps puisque, dès qu’il a eu son bac, il s’est inscrit à la faculté de Strasbourg. « Ayant baigné dans le milieu de l’Église, il était important pour moi de fréquenter une université qui ne faisait pas que de la théologie pour confronter ma foi à la critique des sciences humaines. »

La découverte de la diversité

Deux expériences l’ont alors fortement touché. Pendant ses études, il a fait un stage à l’Église protestante du Maroc. Il a fréquenté à Casablanca une communauté de dominicains qui l’a marqué par son accueil, sa liturgie, sa bibliothèque. Il s’est initié au dialogue interreligieux dans sa rencontre avec l’islam, mais aussi le judaïsme. Quelques années plus tard, comme beaucoup de pasteurs de sa génération, il a fait un service civil au sein du Défap. Avec son épouse Laure, il est envoyé à Oyem, au Gabon, pour être enseignant à l’école pastorale et pour tenir la librairie. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

La HET-PRO à l’heure du premier bilan

Alors que la Haute Ecole de Théologie débute sa deuxième rentrée académique, Jean Decorvet, son recteur, fait le point sur cette première année.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui
Être à l’écoute et écouter

Être à l’écoute et écouter

Ainsi peut se résumer le projet des retraites proposées chez les Diaconesses de Reuilly. Celles-ci sont ouvertes à tous, croyant ou en recherche, protestant ou catholique, etc.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris
Un salutiste passionné d’histoire

Un salutiste passionné d’histoire

Marc Muller, 45 ans, est officier local au poste d’évangélisation de Paris. Né dans une famille d’origine alsacienne, l’histoire a toujours fait partie de sa vie.

Un contenu proposé par Armée du Salut

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire