Les diaconesses de Reuilly

Les diaconesses de Reuilly

La communauté des diaconesses créée en 1841, s'installe rue de Reuilly dans le XIIe arrondissement de Paris en 1844. Ce qui lui donnera son nom.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 12 avril 2013

Lire directement l’article sur Musée protestant

Au moment où se crée la communauté des diaconesses, l’influence du Réveil -mouvement de renouveau spirituel et de zèle missionnaire- est à son apogée. L’initiative est due aux deux fortes personnalités qu’étaient Antoine Vermeil et Caroline Malvesin. Ils s’étaient rencontrés quelques années plus tôt à Bordeaux, où le premier était pasteur et la seconde, l’une de ses paroissiennes, dirigeait un pensionnat de jeunes filles.

Le pasteur Vermeil ayant été nommé à Paris, demanda à Caroline Malvesin de l’y rejoindre pour les aider, sa femme et lui, dans l’organisation d’œuvres charitables. Ce fut d’abord, en 1842, une infirmerie pour les enfants tuberculeux, puis, la même année, un refuge pour les femmes prostituées. […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Les lettres de Bachar… des mots pour dire le mal

Dans sa correspondance à un ami lausannois, le Syrien Bachar Alkazaz livre en un français recherché son angoisse de la guerre et son courage dans l’exil.

Un contenu proposé par Réformés

Une histoire militaire de la France

Tout en gardant sa spécificité, l'histoire militaire est soumise aux mêmes lois que l'histoire générale. Frédérick Casadesus reçoit Hervé Drévillon pour le livre qu'il a codirigé "Une histoire militaire de la France".

Un contenu proposé par Fréquence Protestante
Désobéir. Des policiers et des gendarmes sous l'Occupation

Des policiers et des gendarmes sous l’Occupation

L'auteure, spécialiste du temps de l'Occupation, traite, avec ce livre très documenté, une question quelque peu délaissée par les historiens.

Un contenu proposé par LibreSens

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire