Jérusalem, le conflit des mémoires

Jérusalem est un lieu de mémoire pour le judaïsme, pour le christianisme et pour l’islam. Le philosophe et théologien Jean-Marc Tétaz revient sur les enjeux mémoriels portés par la ville.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 27 mars 2018

La décision du président Donald Trump de déplacer l’ambassade américaine en Israël de Tel-aviv à Jérusalem ravive les tensions au Moyen-Orient et plus précisément à Jérusalem, lieu Saint des trois grandes religions monothéistes…

Entretien avec le philosophe et théologien Jean-Marc Tétaz.

  • L’émission Antisèche propose des clés de compréhension de l’actualité immédiate et des questions en débat : un invité qui porte un éclairage personnel sur une série d’éléments éthiques, théologiques, spirituels ou historiques.
    Une émission produite par Médias-pro

Sur le même thème

Et si Jérusalem rendait fou ?

Ville trois fois sainte, capitale revendiquée à la fois par les Palestiniens et les Israéliens, Jérusalem est surinvestie par les imaginaires religieux. Cette ville rend-t-elle fou?

Un contenu proposé par Réformés
Le statut de Jérusalem

Le statut de Jérusalem

La reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par Donald Trump a déclenché une tempête de réactions dans les milieux œcuméniques internationaux, avant même que l’ONU ne se prononce sur le sujet.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos
Donald Trump et Jérusalem : retour à l’unilatéralisme

Donald Trump et Jérusalem : retour à l’unilatéralisme

En annonçant le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem, Donald Trump revient à sa ligne nationaliste et unilatéraliste en matière de politique étrangère.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réformés

Réformés est le mensuel des protestants réformés de Suisse romande. Il est financé par les Églises réformées suisses des cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève, Berne francophone et Jura.

Derniers contenus du partenaire