Actualités protestantes – Mai 2022

24/05/2022

Les principaux sujets du mois de mai : accueil des ukrainiens, les responsables chrétiens face à l’écologie, une nouvelle émission « A Bible ouverte ».

A votre écoute : Gaëtan Landes reçoit Moïse Gaye, président de la Plateforme protestante des radios. Il nous parlera de la nouvelle émission « A Bible ouverte » proposé par ce collectif de radios. Une série de 6 émissions autour d’un texte biblique, avec une diversité d’invités. C’est tous les mercredis à 20h sur les pages Facebook et YouTube de la FPF et ses partenaires.

Le grand format : Où en sont les chrétien dans leurs engagements écologiques ? Peuvent-ils faire changer les choses ? Les trois responsables des cultes chrétiens en France sont les co-présidents du CECEF, la Conférence des Églises Chrétiennes en France, ils nous répondent. A noter que le Label Église verte vient d’élargir son partenariat aux œuvres et associations chrétiennes.

L’invité : entretien avec Marie Orcel, secrétaire générale de l’APA, l’Association Protestante d’Assistance, à Nîmes. Elle s’est engagée très tôt dans l’accueil des réfugiés ukrainiens et si l’Etat a été très réactif au début de la crise, les moyens commencent à manquer. Le point sur la situation. (L’interview a été enregistrée le 18 mai 2022)

Au cœur des régions : le pasteur Thierry André, chargé de mission lien fédératif est cette fois-ci l’invité de notre rubrique, sous sa casquette de Président du pôle Île-de-France. Il évoquera les liens de plus en plus nombreux avec les autorités locales et les pôles, notamment à l’heure de la mise en place de la loi du 24 août 2021, dite « loi sur le séparatisme ».

Vous pourriez aimer aussi

La Bible, un continent inexploré

Avec la journaliste Elodie Maurot, nous analyserons les résultats d’un sondage exclusif IFOP sur « Les Français et la Bible » pour l’Alliance biblique française, réalisé en partenariat avec La Croix L’Hebdo.

Le faux Soir

Le 9 novembre 1943, la résistance belge vient de réussir le coup le plus audacieux de l’histoire de la presse clandestine en diffusant, au nez et à la barbe de l’occupant nazi, un pastiche du « Soir volé », le quotidien belge confisqué à ses propriétaires.

Nos autres podcasts