Des livres et vous : « L’homme qui aurait dû être roi »

Claudine Bugat reçoit François Graftieaux pour « L’homme qui aurait dû être roi ».

Un contenu proposé par Service radio - FPF

Publié le 11 novembre 2016

On lui a dit qu’il ressemblait au duc de Windsor, le fugace Édouard VIII. Il décide alors d’enquêter. À mesure de ses découvertes, il apprend qu’il n’est autre que le petit-fils du roi d’Angleterre.
En 1912, sa grand-mère, Marie-Léonie Graftieaux, fut la maîtresse du prince de Galles, dont elle eut un enfant en 1916. Pour prix de son silence, la monarchie britannique lui offre de l’argent. La petite couturière parisienne devient ainsi une styliste célèbre dans l’entre-deux-guerres sous le pseudonyme de Marcelle Dormoy. François Graftieaux, qui vit aujourd’hui en France et en Suisse, demande à la cour d’Angleterre que l’on procède à un test ADN pour faire reconnaître sa légitimité.
Une réalité à faire pâlir toutes les fictions historiques dignes de… ce nom ? Bon sang ne saurait mentir !

Dans la même rubrique...

Introduction à l’histoire de la théologie

Introduction à l’histoire de la théologie

L’ouvrage montre remarquablement l’enchaînement et les interactions entre différents mouvements théologiques.

Un contenu proposé par Blog de la Librairie protestante
Nos frères les Pères du Désert

Nos frères les Pères du Désert

La spiritualité des Pères du Désert, ces moines-ermites qui vivaient en Egypte au début de l'ère chrétienne.

Un contenu proposé par Éditions Olivétan

Coup de chapeau à… Laurent Lafitte !

Vendredi 22 février, c’était la cérémonie des Césars. Le billet de Nathalie Leenhardt, directrice de la rédaction de Réforme.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Service radio – FPF

Le Service radio de la fédération protestante de France produit le Service protestant (émissions cultuelles radiodiffusées sur France Culture le dimanche à 8h30).

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants