Aimer ses ennemis, est-ce possible ?

Le commandement d’aimer son ennemi est un oxymore, une contradiction dans les termes.

Un contenu proposé par Campus protestant

Publié le 29 janvier 2019

Martin-Luther King a écrit : « Pour ma part, je suis heureux que Jésus n’ait pas dit : Ayez de la sympathie pour vos ennemis, parce qu’il y a des personnes pour lesquelles j’ai du mal à avoir de la sympathie… Mais Jésus me rappelle que l’amour est plus grand que la sympathie, que l’amour est une bonne volonté, compréhensive, créatrice, rédemptrice, envers tous les hommes. »

Production : Fondation Bersier
Texte : Antoine Nouis
Présentation : Gérard Rouzier

Découvrez d’autres vidéos sur le site Campus protestant

Sur le même thème

Le christianisme favorise-t-il le populisme ?

Le journaliste Christian Delahaye montre comment le populisme, qui déchaîne l'exclusion et la haine, peut se conjuguer avec le christianisme, qui en appelle pourtant à l'amour de ses ennemis.

Un contenu proposé par Campus protestant
« Forgiven », la grâce ultime

« Forgiven », la grâce ultime

Le nouveau film de Roland Joffé nous plonge au cœur de la période post apartheid en Afrique du Sud. Avec Forest Whitaker dans le rôle de l’archevêque anglican Desmond Tutu.

Un contenu proposé par ArtSpi’in
« Tu nous appelles à t’aimer »

« Tu nous appelles à t’aimer »

Comme n’importe quel texte littéraire, nos cantiques ont une histoire, un auteur et un contexte. Zoom sur « Tu nous appelles à t'aimer ».

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Campus protestant

Plateforme de réflexion et de diffusion en vidéo de la pensée et des convictions du protestantisme, Campus protestant produit et met en ligne des vidéos de conférences, de colloques, d’enseignements, de cours et de présentations de livres.

Derniers contenus du partenaire