Hommage aux victimes de Charleston

Lors des funérailles de plusieurs victimes de la fusillade au sein d'une église méthodiste de Charleston, le président américain Barack Obama a chanté "Amazing Grace".

Un contenu proposé par Défap

Publié le 30 juin 2016

Un jeune Américain de 21 ans a ouvert le feu, le 17 juin dernier, dans une église épiscopale de Charleston (Caroline du Sud), faisant neuf morts, dont le révérend qui conduisait la prédication, Clementa Pickney.

Dix jours plus tard, des funérailles officielles ont été organisées, auxquelles a participé le président Barack Obama.

En conclusion de son discours, ce dernier a brusquement entonné a capella le célèbre hymne anglican « Amazing Grace », bientôt rejoint par les pasteurs et l’ensemble de l’assistance, quelque cinq mille personnes réunies dans ce moment de ferveur.

Obama a terminé en énumérant un par un les victimes de la fusillade.

Dans la même rubrique...

De nouvelles têtes au sommet de l’UE

De nouvelles têtes au sommet de l’UE

L’Union européenne a enfin trouvé, mardi 2 juillet, ses chefs de l’exécutif après de longues tractations.

Un contenu proposé par
Christine Lagarde, nouvelle patronne de la BCE

Christine Lagarde, nouvelle patronne de la BCE

Christine Lagarde brise un nouveau plafond de verre. L’ancienne directrice du FMI a été élue à la tête de la Banque centrale européenne pour huit ans

Un contenu proposé par

Sister soul : la voix, la foi, les combats d’Aretha Franklin

Jean-Luc Gadreau, musicien et fils de pasteur, explore la vie d’Aretha Franklin. Rencontre avec l'auteur.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Défap

Le Défap est le service missionnaire de trois Églises protestantes de France : l’EPUdF, l’Unepref, l’UEPAL. Il accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants