« Pépinière de monstres »

L'édito vidéo du 26 juin d'Antoine Nouis, directeur du journal Réforme, sur la situation en Irak.

Un contenu proposé par Réforme

Auteur : Antoine Nouis

Publié le 27 juin 2014

En 2002, George Bush définissait un axe du mal des pays qui soutiennent le terrorisme international. L’Iran et l’Irak sont en tête de liste. Pour détruire cet axe, les États-Unis ont envahi l’Irak et ils ont renforcé les sanctions économiques contre l’Iran. Douze ans plus tard, l’Iran a élu un président plus modéré que ses prédécesseurs et il est en train de retrouver sa place dans la communauté internationale alors que l’Irak est en pleine guerre civile, menacé de tomber entre les mains des islamistes les plus intégristes.

Je dois avouer qu’en 2003, alors que Réforme organisait une pétition contre la guerre, je n’étais pas insensible aux raisons qui ont motivé l’invasion de l’Irak au nom de l’argument selon lequel il fallait abattre le tyran. J’avais oublié que la guerre porte avec elle une logique de mort et de destruction. Les Américains sont entrés dans le pays en libérateurs pour apporter la démocratie et, quelques mois plus tard, ils torturaient les prisonniers dans les caves de la prison d’Abou Ghraib. En licenciant les forces militaires et les membres du parti Baas au pouvoir, le gouverneur provisoire de l’Irak « libéré » a réduit un million de personnes au chômage et détruit la colonne vertébrale de l’État irakien. Depuis, le pays vit dans le chaos, ce qui a réveillé les vieux démons des divisions religieuses et tribales. Lorsqu’il n’y a plus d’État, on se replie sur d’autres identités, potentiellement meurtrières. […]

Dans la même rubrique...

665 millions d’évangéliques dans le monde en 2021

Leur croissance, plus faible que les années précédentes, a vraisemblablement été ralentie par la pandémie de Covid-19.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

2021, une année décisive pour l’Europe

Le moment est venu pour l’UE de s’affirmer comme une puissance souveraine.

Un contenu proposé par L’esprit européen

Après Trump, les évangéliques américains en crise

L’épisode de l’attaque du Capitole risque de sonner le recul de l’influence de ceux qui ont soutenu Trump, et en particulier, les évangéliques.

Un contenu proposé par Campus protestant

Raphael Warnock, le pasteur qui pourrait changer le sort des États-Unis

Candidat aux sénatoriales en Géorgie le 5 janvier, cette figure de la gauche religieuse d’Atlanta rêve de transformer la “Bible Belt” conservatrice en nouveau bastion progressiste.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire