« Volkswagen : les dérives de la technique »

L'édito vidéo du 1er octobre d'Antoine Nouis, directeur du journal Réforme, sur l'actualité de la semaine.

Un contenu proposé par Réforme

Auteur : Antoine Nouis

Publié le 1 octobre 2015

En 1954, Jacques Ellul titrait un de ses livres La technique ou l’enjeu du siècle. Il montrait que la technique prenait de plus en plus de place et qu’elle avait tendance à devenir autonome. Soixante ans plus tard, que nous enseigne l’affaire Volkswagen ? Un logiciel modifiait le comportement du moteur lorsqu’il décelait que la voiture était en situation de test, afin de le rendre moins polluant. Le logiciel date de 2007 et aurait été installé sur plus de dix millions de véhicules ! Pour que la tricherie ne fût pas décelée plus tôt, il fallait que très peu de personnes soient informées. Grâce à la technique, c’était possible : quoi de plus discret qu’un algorithme ?

Comme toute tricherie, celle-là a fait plusieurs victimes. D’abord les clients qui avaient de fausses informations sur leur véhicule. Ils croyaient conduire des voitures performantes et écologiques, ils avaient simplement des voitures performantes. Au-delà des conducteurs, la victime est le climat, c’est-à-dire le monde dans lequel vivront nos petits-enfants. […]

Dans la même rubrique...

Guerre : des concerts au milieu des villes en ruine

Récemment, des musiciens ukrainiens ont joué en plein milieu d’une ville en ruine. Par le passé, d’autres l’avaient déjà fait ailleurs dans le monde.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Hong Kong : l’ancien chef de la sécurité John Lee choisi pour diriger le territoire

Connu pour avoir supervisé la répression de la contestation en 2019, cet ex-policier a été désigné par un comité pro-Pékin au poste de chef de l’exécutif hongkongais.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Russie-Ukraine : bazar religieux ?

Un talk show d'actualité avec un angle chrétien sur un sujet d'actualité, un fait de société.

Un contenu proposé par Radio Arc-en-Ciel

Menacé, le primat de l’Église évangélique luthérienne s’exile

Après avoir publiquement condamné l'invasion en Ukraine, le chef de l’Église évangélique luthérienne de Russie a dû quitter le pays avec sa famille. Les autorités russes interdisent en effet l'emploi de certains mots.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast