« Faire mémoire de Jaurès »

L'édito vidéo du 31 juillet d'Antoine Nouis, directeur du journal Réforme, sur le centième anniversaire de l'assassinat de Jean Jaurès, le 31 juillet 1914.

Un contenu proposé par Réforme

Auteur : Antoine Nouis

Publié le 1 août 2014

« Pourquoi ont-ils tué Jaurès ? », chantait Jacques Brel. On peut se poser la question. Que se serait-il passé s’il n’avait pas été assassiné trois jours après la déclaration de guerre de l’Autriche à la Serbie et à la veille de la mobilisation générale de notre pays ? Lui qui était pacifiste avait prévu que le jeu des alliances allait entraîner l’Europe entière dans ce désastre absolu que fut la Grande Guerre. Plus qu’un autre, il avait pressenti que la guerre ne serait pas courte et victorieuse comme l’avait annoncé Poincaré, il avait prophétisé que les populations civiles paieraient un lourd tribut au conflit.

Aujourd’hui, nous savons que la Première Guerre mondiale porte en germe beaucoup des malheurs du vingtième siècle : des millions de morts et des blessés, le génocide arménien, la révolution russe, la grippe espagnole, le nazisme… On n’a pas le droit de ne pas entendre les leçons de l’Histoire. Et pour cela, nous devons prêter une oreille attentive à toutes les voix qui auraient pu éviter cette catastrophe. Faire mémoire de l’histoire et des combats de Jaurès relève de cette exigence. […]

Dans la même rubrique...

« Une place pour elles »

Des associations protestantes se mobilisent contre la violence intrafamiliale à travers un clip de prévention, à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Un contenu proposé par Campus protestant

Mineurs à la rue : les « responsables » politiques le sont-ils ?

Alors que la Maison Ouverte (93) héberge des mineurs migrants à la rue, son pasteur, Stéphane Lavignotte, s’interroge sur le sens de la responsabilités des politiques.

Un contenu proposé par Blog pop

Sciences Po ébranlé suite au récit de Camille Kouchner

« La Familia grande » révèle que le politologue Olivier Duhamel s’est rendu coupable d’inceste à l’égard de son beau-fils et a bénéficié d’une véritable complaisance de son milieu. Un livre qui provoque le trouble au sujet de Sciences Po.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

Les paradoxes politiques de la laïcité (3)

Le philosophe Olivier Abel revient à notre époque, à partir de quelques citations et réflexions de Ricœur, sur la laïcité, mais aussi sur les paradoxes du politique et du théologico-politique.

Un contenu proposé par Forum protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire