« Le foot comme religion »

L'édito vidéo du 19 juin d'Antoine Nouis, directeur du journal Réforme, sur l'actualité de la semaine.

Un contenu proposé par Réforme

Auteur : Antoine Nouis

Publié le 19 juin 2014

Ce n’est pas un hasard si les joueurs de football sont parfois appelés les dieux du stade. De fait, les grandes célébrations sportives ont tous les attributs d’une cérémonie religieuse, les stades étant les cathédrales de ce siècle. Ils sont un des derniers lieux dans lequel se côtoient les riches et les pauvres, les hommes et, un peu moins, les femmes, de toutes les conditions et origines qui chantent ensemble et qui communient à une même passion. Le calendrier sportif a remplacé le calendrier liturgique et les stades sont plus fréquentés que les églises. Comme les religions, les manifestations sportives peuvent avoir un effet de régulation sociale. Dans certaines villes telles Lens ou Marseille, le football relève de l’identité locale et des études ont affirmé que le mythe de la France black-blanc-beur a fait baisser le racisme dans notre pays.

Le sport de haut niveau est devenu la religion de la modernité avec son slogan « plus vite, plus haut, plus fort », reflet d’une société de profit et de concurrence qui idolâtre l’argent, la performance et la jeunesse.

Si le football est une religion, on peut lui appliquer l’analyse de Marx lorsqu’il parlait d’opium du peuple. L’opium permet de supporter sa condition mais l’opium est une aliénation. Le sport est ambivalent entre l’esthétique du geste parfait et la crétinisation des masses. […]

Dans la même rubrique...

« La liberté a-t-elle un avenir ? » Conversation avec Édouard Philippe

Le pasteur James Woody a reçu l'ancien Premier ministre Édouard Philippe au temple de la rue de Maguelone à Montpellier.

Un contenu proposé par Esprit de liberté

Nous avons nos limites, la liberté aussi

Vaccin ou pas vaccin ? Passe sanitaire ou pas de passe sanitaire ? Café ou décaféiné ? Sucré ou light ? Cravate ou col ouvert ?...

Un contenu proposé par Croire et vivre

TikTok gangrené de contenus racistes, antisémites et islamophobes

Négationnisme, amalgames entre musulmans et terrorisme ou encore glorification des tueries de masse font fureur sur le réseau social préféré des plus jeunes.

Un contenu proposé par Réformés

L’Empire des émotions

Le déploiement de la « cancel culture », même en France, interroge sur les rapports entre la politique et les émotions collectives.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants