“Croire ce que nous savons”

L'édito vidéo du 10 juillet d'Antoine Nouis, directeur du journal Réforme, sur l'actualité de la semaine.

Un contenu proposé par Réforme

Auteur : Antoine Nouis

Publié le 10 juillet 2014

Le climat se réchauffe, les scientifiques en sont convaincus à 100 %. Il y a 30 ans, au sommet de Rio, on estimait que la probabilité de la responsabilité des humains dans ce réchauffement était de 50 %, de nos jours, elle est de 95 %. Si on poursuit sur la tendance actuelle, le réchauffement pourrait atteindre 4 degrés d’ici à la fin de ce siècle, avec des conséquences imprévisibles. Ces données sont incontestables, il nous reste à croire ce que nous savons, comme le disait Jean-Pierre Dupuy, l’inventaire du concept de catastrophisme éclairé.

Face à ces données, le problème des politiques écologiques est qu’elles demandent des sacrifices et qu’elles doivent être menées sur une échelle de temps qui n’est pas celle des politiques. Comme le dit Boutros Boutros-Ghali dans ses souvenirs de diplomate international : « Lorsque je parlais de réchauffement de l’eau, de l’air, de l’élévation de la température… à des fonctionnaires siégeant dans des institutions internationales, chacun répondait : Je ne suis pas là pour l’eau, l’air ou la terre mais pour défendre les intérêts de mon gouvernement. » Les politiques ne feront rien, sinon sous la pression de l’opinion publique et de la société civile. C’est dans ce cadre que nous pouvons saluer le document publié par la Fédération protestante de France. […]

Dans la même rubrique...

La HET-PRO à l’heure du premier bilan

Alors que la Haute Ecole de Théologie débute sa deuxième rentrée académique, Jean Decorvet, son recteur, fait le point sur cette première année.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui
Les pasteurs : des humains et non des logiciels !

Les pasteurs : des humains et non des logiciels !

Plusieurs pasteurs de grandes megachurchs américaines ont démissionné dans les derniers mois. Pourquoi ?

Un contenu proposé par
http://radiogrilleouverte.com/podcast/tant-quil-y-aura-des-femmes-051018/

Ma profession ? Pasteur

L'émission "Tant qu’il y aura des femmes" reçoit la jeune pasteur Clémence Bury de l'Eglise évangélique d'Alès qui revient sur son parcours.

Un contenu proposé par Radio Grille Ouverte

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire