Sous les arbres du Désert

Le point de vue d’Alain Arnoux, pasteur de l’Église protestante unie de France à Bourdeaux-Dieulefit-Valdaine.

Le point de vue d'Alain ArnouxIls viennent là de partout, quelques milliers, avec leur pique-nique et leur pliant, disciplinés, heureux, fraternels, guidés et protégés par de nombreux gendarmes. Du très évangélique au très libéral, de diverses Églises, ils vont participer au culte le plus traditionnellement huguenot qui soit, écouter des conférences et des témoignages de haut niveau. Ceux qui viennent là y viennent parce qu’ils se sentent de la même famille spirituelle, par-dessus toutes leurs différences, parfois profondes et même douloureuses. La communion est là. Organisation minimale : c’est le lieu qui accueille. C’est la grande fête populaire du protestantisme, depuis plus d’un siècle. Ce n’est ni une Église ni une fédération d’Églises qui l’organise, c’est le Musée, sinon cela ne marcherait pas aussi bien. Il n’y a ni négociation ni dosage. Et tout naturellement, c’est l’Évangile qu’on partage là, enraciné dans le passé et toujours actuel.


É
v
é
n
e
m
e
n
t
Protestants 2017