Bienvenue dans l'ère du butinage spirituel

Bienvenue dans l’ère du butinage spirituel

La Réforme initiée il y a cinq siècles par Martin Luther était guidée par les éclairés de l’Eglise et les élites politiques, alors que la réforme actuelle émane du peuple et implique l’ensemble des religions.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 2 novembre 2017

Lire directement l’article sur Réformés

Par Gilles Bourquin et Christophe Monnot.

Nous vivons aujourd’hui une réforme inédite, indépendante des institutions religieuses. Il y a cinq siècles, les individus ont ressenti la Réforme protestante comme une libération. Mais selon le mouvement initié par Martin Luther, la théologie et l’académie demeuraient la référence des idées du peuple.

Luther voulait que la religion soit régulée par l’institution. A l’origine, il ne souhaitait pas créer une nouvelle Eglise, mais réformer celle qui existait. L’hyper-individuation des croyances, qui est l’aboutissement actuel de la Réforme, n’en est qu’un effet involontaire. Les Européens vivent une radicalisation de la liberté chrétienne, bien au-delà de celle qui […]

Lire la suite sur Réformés

Dans la même rubrique...

Conflits dans l’Église : oser parler en face

Ce qui qualifie l'Église ce n'est pas l'absence de conflit mais comment est-ce qu'elle résout les conflits. L'Évangile propose plusieurs pistes.

Un contenu proposé par Campus protestant

Une femme cananéenne amène Jésus à changer ses plans

Une femme cananéenne qui reconnait la place première d'Israël dans le projet de Dieu, a l'audace de revendiquer une place pour elle aussi. Par son insistance, elle va réussir à convaincre Jésus.

Un contenu proposé par Campus protestant

Célébrer la beauté, une démarche spirituelle

Lorsque la vérité est brisée par le mensonge et que la bonté est écrasée par la méchanceté, la beauté demeure. Elle défie les systèmes totalitaires les plus inhumains, comme les sociétés les plus matérialistes.

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis

Jésus annonce sa passion

Reconnaître Jésus comme le Messie, c'est aussi accepter la nécessité de sa mort sur la croix et de sa résurrection.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réformés

Réformés est le mensuel des protestants réformés de Suisse romande. Il est financé par les Églises réformées suisses des cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève, Berne francophone et Jura.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram