«Je ne permets pas à la femme d'enseigner [...]» Vraiment ?

«Je ne permets pas à la femme d’enseigner […]» Vraiment ?

Quelle place, l'apôtre Paul, accorde-t-il aux femmes dans l'Eglise ? La réponse d'un théologien.

Un contenu proposé par 1001questions.fr

Publié le 22 janvier 2018

Lire directement l’article sur 1001questions.fr

Comme dans l’ensemble de ses épîtres, et notamment comme dans la 1ère lettre aux Corinthiens dans laquelle nous trouvons une exhortation du même type (1Corinthiens 14,34), Paul a pour souci principal d’amener d’anciens polythéistes à renoncer à l’idolâtrie (1Thessaloniciens 1,9) et ses conséquences éthiques (quand bien même elles se revendiqueraient de la Loi de Dieu, voir 1Timothée 1,7-8). Il ne faut pas perdre de vue que ces lettres sont envoyées dans des situations de relative urgence, pour traiter de problématiques spécifiques et localisées.

Nous ne savons pas clairement quels sont les enjeux derrière ce passage : Influence des cultes à mystère et des pratiques divinatoires dans lesquelles les femmes ont traditionnellement une grande place ? Influence d’une tendance […]

Lire la suite sur 1001questions.fr

Dans la même rubrique...

Inquiétante résurrection

Quand Jésus a été crucifié, c’est un sympathisant, Joseph d’Arimathée qui s’est occupé de lui donner une sépulture et ce sont des femmes qui vont l’embaumer.

Un contenu proposé par Campus protestant

Regard théologique sur la décroissance

La croissance illimitée – tant désirée par les dirigeants d’entreprise – est une obsession correspondant à ce que Jésus et les apôtres appellent hamartia : la conduite de l’insensé. Enseigner la grâce, qui libère l’humain de la cupidité pour vivre avec modération et dévotion.

Un contenu proposé par Réforme

« Pour une vision holistique de l’Esprit »

Cette théologie nous ouvre un horizon nourrie par la présence active de l’Esprit mais aussi par une vision holistique en phase avec une théologie de l’espérance.

Un contenu proposé par Vivre et espérer

Mais de quel amour on parle là ?

La parole de Sophie Ollier, pasteure de l’Église protestante unie du Mans.

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr