Jésus était-il végan ?

Jésus était-il vegan ?

Jésus mangeait-il de la viande ? Que dit la Bible ? La réponse d'un théologien.

Un contenu proposé par 1001questions.fr

Publié le 21 décembre 2017

Lire directement l’article sur 1001questions.fr

La Bible dit que l’homme est conçu pour manger « tout herbe verte » (Genèse 1/30). La première fois que Dieu dit à l’humain de manger de la viande se situe après le déluge (Genèse 9/3). Entre ces deux passages se trouve Genèse 3 qui raconte comment l’état originel de l’homme a été gâté par son péché. Ainsi, peut-on penser que si l’homme ne mangeait pas de viande avant d’être pécheur, Jésus, qui est sans péché, pourrait ne pas avoir mangé de viande (cf 1 Pierre 2/22). Ce raisonnement ne tient pas debout pour plusieurs raisons.

1- Le régime omnivore de l’homme n’est pas présenté dans la Bible comme un péché. Il correspond à la loi de Dieu qui le commande en Genèse 9/3. Il est bien plutôt la conséquence du péché, liée à la condition humaine au même titre que la mort, la souffrance ou le travail. La Bible nous dit que Jésus, loin d’avoir fuit notre condition, l’a traversée en devenant comme un homme (Philippiens 2/6-11).

2- Si Jésus avait eu un régime très différent des personnes de son entourage, la Bible l’aurait assurément mentionné. Ainsi, nous pouvons supposer que comme juif, Jésus se nourrissait, entre autres, de […]

Lire la suite sur 1001questions.fr

Dans la même rubrique...

Des plis pour la vie !

La parole de Carine Frank, pasteure de l’Église protestante unie de Montbélliard.

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr

Femmes symboliques de la Bible

Egbert Rooze, bibliste et théologien belge, propose ici dix portraits de femmes qui font l’objet d’un récit dans le Premier ou dans le Nouveau Testament.

Un contenu proposé par Éditions Olivétan

Jésus complotiste ?

La parole d'Eric Galia, pasteur de l’Église protestante unie du Bassin Alésien.

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr

La Bible est-elle sexiste ?

On a longtemps considéré que la Bible justifiait et encourageait la domination de l’homme sur la femme. Pourtant une lecture attentive, du Premier comme du Nouveau Testament, révèle une tout autre réalité.

Un contenu proposé par Éditions Empreinte temps présent