La Bible est-elle plus violente que le Coran ?

La Bible est-elle plus violente que le Coran ?

Les deux livres fondateurs du Christianisme et de l'Islam comportent chacun des textes qui appellent à la violence. L'un est-il pour autant plus violent que l'autre ? La réponse d'un théologien.

Un contenu proposé par 1001questions.fr

Publié le 6 novembre 2017

Lire directement l’article sur 1001questions.fr

La Bible est-elle plus violente que le Coran ? Voici une proposition de non-réponse en deux trajectoires :

1. D’abord ces deux livres sont des objets avec des textes. Ils peuvent raconter des histoires violentes et comporter des textes qui appellent à la violence.
Mais c’est surtout la lecture qu’on en fait et l’usage pour lesquels on s’en sert qui peut être violent.

2. La Bible comporte pas mal de récits violents, parce que la vie est violente. Elle comporte aussi des paroles dures où des humains appellent à la violence, et des passages où l’on peut voir que Dieu se comporte d’une façon que nous pouvons considérer comme violente vue d’aujourd’hui. Mais la Bible, contrairement au Coran comporte […]

Lire la suite sur 1001questions.fr

Dans la même rubrique...

Revisiter la prédication ?

Face à la Covid, dans une période de crise qui a impacté chacun et chacune, les Églises ont fait preuve d’une capacité d’adaptation remarquable.

Un contenu proposé par Point-Théo

En quoi vraiment l’avènement du Christ est pour tous une bonne nouvelle ?

Qu’est-ce qui change concrètement par rapport à l’Ancien Testament ? La réponse d'un théologien.

Un contenu proposé par 1001questions.fr

L’encyclopédie « Après Jésus » : aux origines du christianisme

Henri de Montmarin, critique littéraire, et Roselyne Dupont-Roc, codirectrice de l'encyclopédie « Après Jésus », reviennent sur le point de jonction entre la figure de Jésus et les premières communautés chrétiennes.

Un contenu proposé par Campus protestant

La sexualité, comme rencontre de deux visages

Si le couple est ce qui met fin à la solitude de l’humain, elle est la rencontre de deux différences, de deux visages. L'analyse du théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Les dossiers thématiques de Regards protestants