La bienveillance

La bienveillance

Un mot peu courant mais à vivre couramment ! 

Un contenu proposé par PLVmagazine

Publié le 26 janvier 2015

Auteur : Emmanuel Alvarez

Lire directement l’article sur PLVmagazine

Nous utilisons souvent dans notre prédication, notre témoignage des mots connus. Mais que recouvrent-ils comme sens profond ? La bienveillance, par exemple : qu’en dirions-nous ?

Repères

Dans la lettre de Paul adressée aux Galates (5:22) le mot (Agathosuné) est traduit par bienveillance ou bonté. Paul emploie ce mot dans trois autres textes :
– Rm 15:14. Paul qui désire visiter cette Église écrit à la fin de sa lettre : « être plein (de bonté) de bonnes dispositions à leur égard comme ils le sont eux-mêmes ».
– 2 Th 1:11. Dans ce texte, Paul parlant de Dieu, évoque pour susciter une juste reconnaissance des « desseins bienveillants de sa bonté ».
– Ep 5:9. À cette Église, il écrit d’une manière proche de la lettre aux Galates : « Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité. »

La bienveillance : c’est quoi au juste ?

Si nous regardons le dictionnaire voici ce que nous trouvons : « Disposition d’esprit inclinant à la compréhension, à l’indulgence envers autrui ». Suivent quelques synonymes : « affabilité, indulgence, mansuétude, prévenance, sympathie… » Nous cernons bien en première lecture qu’il s’agit d’un comportement, chacun étant, soit disposé naturellement, soit invité à des efforts dans sa relation avec autrui à se comporter comme bon-bienveillant. C’est ce que nous saisissons en première lecture, et très souvent nous en restons à cet aspect. Un autre message se glisserait-il derrière ce mot ? […]

Lire la suite sur PLVmagazine

Dans la même rubrique...

Quel sens donner à la crise du Coronavirus ?

Que penser de la crise du coronavirus ? Faut-il y voir une punition de Dieu, un signe de la fin des temps, ou alors un phénomène naturel ?

Un contenu proposé par

La banalité du bien ou la bonté sans pensée

Et si, plutôt que de prôner le bien comme absolu, la meilleur des réponses à la radicalité du mal était à chercher dans ces gestes de petite bonté que l'on voit partout autour de soi aujourd'hui ? L'analyse du théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis

Immorale, la grâce ?

« C’est par la grâce que vous êtes sauvés par le moyen de la foi… ce n’est point par les œuvres » écrit Paul. André Gounelle nous éclaire sur cette affirmation.

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Le village dans les nuages

Chaque jour à 8h00, pendant ce temps de confinement, je vous propose ma minute vidéo « Je confine en paraboles »... histoire de bien démarrer la journée.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

PLVmagazine

PLVmagazine était le webzine de l’Union des Église Évangéliques Libres de France. Il proposait un regard évangélique ouvert sur la Bible, la vie chrétienne, l’actualité, la culture…

La version en ligne de PLVmagazine ayant pris fin en 2017, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram