Le Réseau évangélique suisse valide le changement du Notre Père

Le 4 décembre, après avoir consulté ses membres et sa commission théologique, le Réseau évangélique suisse s'est prononcé en faveur de la nouvelle version du Notre Père.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Publié le 8 décembre 2017

Lire directement l’article sur Évangeliques.info

Toutefois, son acceptation répond plutôt à un soucis d’unité avec les autres dénominations chrétiennes qu’à une conviction. Mandatée pour étudier la nouvelle terminologie, la Commission théologique du RES ne s’est pas montrée unanime sur la pertinence de cette modification, indique le communiqué du 4 décembre.

Si certains membres de la commission saluent la nouvelle traduction estimant «que Dieu ne tente pas» (Jacques ch. 1, v.13), d’autres appuient que la version actuelle s’accorde mieux avec le sens « d’épreuve/mise à l’épreuve » contenu dans le terme grec peirasmos. […]

Lire la suite sur Évangeliques.info

Dans la même rubrique...

La Terre en partage – Kesako ?

La parole de Sophie Ollier, pasteure de l’Église protestante unie du Mans.

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr

Soyez parfaits ! Franchement ?

L’injonction de Matthieu 5.48 suscite la curiosité des uns et inquiète les autres.

Un contenu proposé par Point-Théo

Recevoir une gifle… et tendre l’autre joue ?

La parole de Christian Baccuet, pasteur de l’Église protestante unie de Paris - Pentemont-Luxembourg

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr

La parabole des noces

Leçon d'école Biblique pour les enfants de 9 à 11 ans, par Sophie et Louis Pernot pour l'Eglise protestante unie de l'Etoile à Paris.

Un contenu proposé par Église de l’Etoile