15/50 - Le roi David

Le roi David

Quand Dieu a rejeté Saül, il a envoyé Samuel choisir un nouveau roi chez un homme appelé Jessé. Récit n° 15/50 du parcours « La Bible en 50 pages », par le théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Regards sur la Bible

Publié le 26 juillet 2019

Auteur : Antoine Nouis

Quand Dieu a rejeté Saül, il a envoyé Samuel choisir un nouveau roi chez un homme appelé Jessé. Ce dernier a sept fils, et c’est le plus jeune qui est choisi car « l’homme voit ce qui frappe les yeux, mais le Seigneur voit au cœur[1]. »

Alors qu’il ravitaille ses frères qui sont à la guerre, David voit que l’armée de Saül est terrorisée par un géant philistin qui se propose d’affronter en duel un Hébreu. Il se porte volontaire pour le combattre. On lui offre une armure et une lourde épée, mais il préfère sa tenue de berger et c’est avec sa simple fronde qu’il terrasse le géant Goliath.

Engagé au service du roi, ce dernier ne supporte pas son succès. David est obligé de fuir. À deux reprises, il a la possibilité de tuer Saül qui veut le mettre à mort, mais il l’épargne car il ne veut pas porter la main sur le roi.

Après le suicide de Saül, David fédère les douze tribus d’Israël et il devient le roi incontesté des Hébreux. Il établit sa capitale à Jérusalem qui prend le nom de cité de David.

Arrivé au sommet de la gloire, David a encore un projet : construire un temple pour Dieu, mais ce dernier refuse car le roi a trop de sang sur les mains[2]. Désespéré par ce refus, David n’accompagne plus ses hommes à la guerre. Un soir, il s’ennuie sur la terrasse de son palais lorsqu’il aperçoit une femme qui prend un bain, c’est Bethsabée, l’épouse d’un de ses officiers qui est au front. Il la fait venir dans sa chambre et couche avec elle. Quelques semaines plus tard, elle lui fait savoir qu’elle attend un enfant. David se débrouille pour faire tuer son mari et il épouse sa maîtresse. Un prophète est envoyé à David pour dénoncer son péché. L’enfant meurt en bas âge. Bethsabée attend un autre enfant, ce sera Salomon.

La fin du règne de David est obscurcie par la rivalité entre ses fils issus de plusieurs lits. Absalom se révolte contre son père, mais il est tué dans une bataille contre l’armée qui est restée fidèle à David. Bethsabée intrigue et obtient que son fils Salomon soit le successeur du roi.

Deux meurtriers

La Bible raconte l’histoire de deux meurtriers, Caïn et David. Le premier est un vulgaire fratricide alors que le second a été un grand roi. Le premier a été à l’origine d’une civilisation de violence qui a péri dans le déluge et le second a été à l’origine d’une dynastie qui a donné le messie. Quelle a été la différence entre les deux ? Lorsque Dieu a interrogé Caïn sur ce qu’il avait fait, il s’est défaussé : « Suis-je le gardien de mon frère ?[3] », quand le prophète est allé voir David pour dénoncer son attitude, il s’est repenti : « J’ai péché contre le Seigneur ![4] »

 

[1] 1 S 16.7.

[2] 1 Ch 22.8.

[3] Gn 4.9.

[4] 2 S 12.13.

Sur le même thème

L’instauration de la royauté

L’instauration de la royauté

Après les Juges, le premier livre de Samuel raconte l’histoire d’Éli, un prêtre dont les fils se sont mal comportés... Récit n° 14/50 du parcours « La Bible en 50 pages », par le théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Regards sur la Bible
Ruth, la Moabite

Ruth, la Moabite

Le canon du Premier Testament présente un petit livre qui se déroule au temps des Juges. Récit n° 13/50 du parcours « La Bible en 50 pages », par le théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Regards sur la Bible
Le livre des Juges

Le livre des Juges

Le livre des juges se présente comme une série de cycles en cinq temps qui se répète à plusieurs reprises... Récit n° 12/50 du parcours « La Bible en 50 pages », par le théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Regards sur la Bible

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Regards sur la Bible

Regards sur la Bible vous propose de parcourir l’Ancien et le Nouveau Testament en 50 pages. Un blog animé par le théologien Antoine Nouis.

Derniers contenus du partenaire

Bel été avec les médias protestants !