Nous est-il demandé de nous sacrifier ?

Certains textes bibliques le donnent à penser. Pourtant, il ne s’agit jamais d’un sacrifice oppressant, mais d’une attitude à la fois libre et responsable.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 20 mars 2018

Auteur : Pierre Bühler

Lire directement l’article sur Réformés

Le philosophe danois Kierkegaard disait que, dans le Danemark de son époque, au XIXème siècle, il était devenu aussi facile d’être chrétien que d’enfiler chaque matin ses chaussettes. Il voulait ainsi mettre en évidence le danger que l’appropriation du salut proclamé en Jésus-Christ conduise à une sorte de contentement replet. Pour lutter contre cette attitude auto-satisfaite, il disait qu’on n’était jamais chrétien, mais qu’on devait constamment le devenir.

Une grâce à bon marché

Quelque cent ans plus tard, dans un livre consacré au Sermon sur la montagne (traduit en français sous le titre Le prix de la grâce), le théologien allemand Bonhoeffer soulignait de manière comparable le danger que la grâce reçue soit une «grâce à bon marché», accueillie passivement, sans que cela se traduise dans des engagements concrets. Ainsi, au fil du Sermon sur la montagne de l’Evangile de Matthieu, il s’attachait à faire ressortir ce qu’il en coûte dans la vie de croire, d’aimer et d’espérer. C’est peut-être bien ce «prix de la grâce» que traduit l’appel de l’apôtre Paul à vivre au quotidien «en sacrifice vivant, saint et agréable à Dieu» (Rom 12,1). […]

Lire la suite sur Réformés

Sur le même thème

Jésus-Christ s’est-il sacrifié pour nous ?

« Jésus est mort pour nous » ou « Jésus est mort pour nos péchés » : de telles phrases ont-elles encore un sens aujourd’hui ? Explications de Pierre Bühler

Un contenu proposé par Réformés
L'importance de la résurrection "corporelle" de Jésus

L’importance de la résurrection “corporelle” de Jésus

Considérer la résurrection de Jésus comme spirituelle ne contredit pas le fait qu'il s'agit bien de la résurrection d'un corps physique. Explications.

Un contenu proposé par

Le double message de la mort du Christ

Retour sur le sens du sacrifice par Gilles Bourquin, co-rédacteur en chef de Réformés.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réformés

Réformés est le mensuel des protestants réformés de Suisse romande. Il est financé par les Églises réformées suisses des cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève, Berne francophone et Jura.

Derniers contenus du partenaire