Un chrétien peut-il faire la guerre ?

Peut-on aimer ses ennemis et aller ensuite les combattre sur un champ de bataille ? N'est-ce pas paradoxal ? La réponse d'un théologien.

Un contenu proposé par 1001questions.fr

Publié le 5 janvier 2018

Lire directement l’article sur 1001questions.fr

La guerre est un des nombreux symptômes du mal qui a envahi le monde en conséquence de la rupture entre Dieu et l’homme. On peut même la considérer comme une fatalité si l’on tient compte que depuis les origines, hélas, l’humanité n’a jamais connu de paix totale et en tout lieu. Si l’interdit du meurtre (le 6e commandement) et l’appel à aimer son prochain concernent d’abord les relations personnelles, la guerre nous plonge dans une réalité collective. Et face à cette réalité, deux attitudes se rencontrent de la part des chrétiens :

Tout d’abord, le choix du refus de porter les armes, l’objection de conscience, qui peut porter des fruits (voir le film « tu ne tueras point », sorti l’an passé, qui raconte le témoignage courageux d’un jeune chrétien adventiste non-violent pendant la dernière guerre).

L’autre choix est de participer par les armes à la […]

Lire la suite sur 1001questions.fr

Dans la même rubrique...

Dieu ne se réduit pas à nos besoins

Limiter Dieu à celui qui répond à nos besoins, c’est le dénaturer, selon Denis Vasse.

Un contenu proposé par Réformés

La Terre en partage – Kesako ?

La parole de Sophie Ollier, pasteure de l’Église protestante unie du Mans.

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr

A la redécouverte du principe biblique de justice

Comment vivre la justice dans une culture du profit ? Quelle est la perspective biblique sur le sujet ? Interview de Thomas Poëtte, pasteur à Marseille.

Un contenu proposé par Blog du Sel

Apocalypse : la définition biblique

La parole de Robin Sautter, pasteur de l’Église protestante unie de Romans-sur-Isère.

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr