Une lumière plus forte que les ténèbres

Une lumière plus forte que les ténèbres

La lumière et le divin sont liés depuis fort longtemps. Nous connaissons bien le verset de l’évangile « La lumière brille dans les ténèbres, mais les ténèbres ne l’ont pas reçue » (Jn 1, 5).

Un contenu proposé par Ensemble - Sud-Ouest

Publié le 27 octobre 2019

Auteur : Mino Randriamanantena

Pourtant, il est bon que la lumière nous éclaire.

D’après les scientifiques, la lumière influe sur l’humeur, la mémoire, le sommeil, les capacités d’apprentissage… En 1982, ils découvrent le « trouble de l’humeur saisonnier » d’hiver : baisse de motivation, envie d’aliments sucrés, et besoin important de sommeil.

La lumière dans la vision égyptienne du monde

Dans l’Égypte ancienne, le soleil était souvent représenté par le dieu Rê. Dans sa barque sacrée, Rê traverse chaque jour le ciel, et la nuit les mondes souterrains. Le matin, Rê vainc les forces des ténèbres, représentées par le dieu serpent Apophis. La nuit, ce dernier tente de renverser la barque sacrée de Rê et d’avaler le monde pour le plonger dans les ténèbres. Mais Rê finit par le vaincre.

Ce mythe égyptien dit une vérité sur la structure psychologique humaine. Les anciens Égyptiens avaient besoin de croire en la victoire de la lumière sur l’obscurité. Comment la vision du monde de l’Égypte ancienne influence-t-elle la lecture de ce passage de Jn 1, notamment à travers la pensée d’Origène (185-253), l’un des premiers théologiens coptes ?

La lumière et l’obscurité chez Origène

Vers les années 230, le problème du « comment comprendre les Écritures » est débattu dans l’Église copte d’Alexandrie. Les lettrés grecs critiquent le manque de clarté, voire l’absurdité de certains textes bibliques. Origène réfléchit à ce problème et rédige un grand traité d’herméneutique : La Bible parle du « sens obscur des paroles des sages et de leurs énigmes » (Pr 1). Moïse monte dans la ténèbre (Ex 24) et place sur son visage un voile (Ex 34), si bien que la Loi de Moïse est voilée. Jésus enseigne « par paraboles », dont le sens réel échappe à la foule (Mc 4). « Parabole », « énigme », livre « fermé » ou « scellé », portes verrouillées, voile, ombre, obscurité… tant d’images qui expriment l’obscurité du texte biblique.

Une question se pose alors : pourquoi l’Esprit a-t-il inspiré un style si médiocre qui répugne aux païens ?

Pour Origène, Dieu veut « révéler en cachant », susciter une « sagesse chrétienne » en quête de la vérité, une « dignité » initiatique d’ordre moral, intellectuel et religieux. Dieu veut cacher l’annonce de la venue du Christ aux païens. Sans cette occultation des mystères du Christ, les païens nous prendraient pour des blasphémateurs.

L’obscurité du texte montre qu’il vient de Dieu puisqu’il agit malgré tout ; l’homme n’est pas maître de son sens et doit rester humble. Ainsi, en lisant : « les ténèbres n’ont pas reçu la lumière », Origène affirme que les « bonnes » ténèbres non seulement la « reçoivent » mais « deviennent lumière ». C’est l’aspect le plus mystique de son herméneutique : l’obscurité biblique se résout dans l’illumination du cœur (Lc 24). Tout ce qui est « inspiré » a un second sens, le vrai, caché sous le premier.

Du coup, Origène doute et reste humble dans ses interprétations. Mais il sait qu’un jour viendra où la connaissance parfaite sera dévoilée : la lumière vaincra les ténèbres. L’icône copte commence avec le cercle de l’auréole (le soleil), au centre de laquelle passe la croix : les couleurs sont plus éclatantes que pour l’icône byzantine.

Sur le même thème

Mouvement des ministres : changements de postes

Mouvement des ministres : changements de postes

Chaque année, des pasteurs arrivent dans la région Sud-Ouest et d’autres la quittent.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest
Une Église de verre, un rêve ?

Une Église de verre, un rêve ?

Dominique Hernandez, la nouvelle pasteure de la paroisse Paris Bastille du Foyer de l’Âme, a fait un rêve. Le rêve d’une Église de verre, ouverte sur le monde et laissant entrer la lumière de toutes parts...

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Choisis la vie !

Apprécier la vie n’est pas toujours chose facile. Même si la vie est donnée à chacun d’entre nous, les difficultés quotidiennes peuvent assécher le désir de vivre.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Ensemble – Sud-Ouest

Mensuel de l’Église Protestante Unie de France en Sud-Ouest, il offre à ses lecteurs un apport spirituel, des informations sur leur église sur le plan local, mais aussi sur l’Église au niveau national et international. Enfin, le journal Ensemble veut aider ses lecteurs à penser bibliquement les problèmes du monde contemporain.

Derniers contenus du partenaire

7e convention du Forum protestant