apaiser

La voie de la méditation

Afin de dénouer les conflits, l’Église protestante unie promeut la formation à la médiation. Explications.

Un contenu proposé par Ensemble - Sud-Ouest

Publié le 21 avril 2022

Par Sophie Zentz-Amédro, pasteure à Orange-Carpentras

Quand une situation s’envenime, que les a priori et jugements obstruent toute relation, la violence peut surgir ; des souffrances s’éveillent, les personnes sont touchées dans leur identité, dans leur intégrité. Faire appel à des médiateurs permet d’envisager de nouvelles perspectives. Même si celles-ci n’apparaissent pas au premier abord.

Des étapes à vivre

Les médiateurs vont être là pour écouter, pleinement, chacun sans partialité et avec neutralité. Cette impartialité est garante de l’espace donné à chaque personne. Un cadre est posé où sont rappelés l’espace et le temps que l’on se donne, la manière de communiquer en parlant pour soi et en laissant parler l’autre, en se respectant et en s’écoutant, en précisant le rôle de chacun. Ce sont les personnes elles-mêmes qui trouveront les bonnes solutions pour elles-mêmes.

Du côté des médiateurs, tout au long du processus : écoute et reformulation, discernement des sujets qui doivent être travaillés, mise en évidence des besoins nécessaires à chacun et créativité pour élaborer des solutions.

Souvent, on cherche la solution tout de suite, on veut régler le problème sans être passé par les différentes étapes nécessaires au dépassement du conflit. Or, coller à ce qui est dit en écoutant vraiment, pleinement, apaise déjà la personne écoutée. Discerner ses besoins la rassure. La médiation prend du temps, un temps nécessaire et bénéfique qui ouvre sur un espace de dialogue renouvelé et de perspective d’avenir.

Et en Église ?

Comment envisager cette méthode dans les conflits que nous côtoyons en Église ? Pouvons-nous être neutres et impartiaux entre membres d’Église ? Comment laisser libre cours à notre créativité pour envisager les solutions ? Telles sont les questions qui surgissent pour moi au fil de cette formation. Arriver à s’écouter et à se parler sans violence, dans le respect de l’autre, de sa dignité, de son intégrité : l’Évangile nous invite sur ce chemin de paix et d’amour, d’écoute et de reconnaissance.

Dans la même rubrique...

Ai-je vraiment besoin de “plus” ?

Etudiante, je rêvais à ce que je pourrais m'acheter en travaillant. Plus tard, j'ai eu hâte d'évoluer dans ma carrière pour accéder à un train de vie plus confortable. Aujourd'hui, je comprends que le bonheur c'est avant tout apprécier ce que l'on a déjà...

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

Est-il possible de n’être jamais frustré ?

Découvrez l'édito du numéro de mai 2022 de Croire et Vivre, dont le dossier de Une est "Bien vivre avec ses frustrations".

Un contenu proposé par Croire et vivre

J’arrête la procrastination

Vous différez sans cesse les choses que vous avez à faire ? Vous trainez des pieds pour attaquer votre rangement de printemps ? Bienvenue dans la tribu des procrastinateurs – ceux qui remettent sans cesse au lendemain. Et si on tentait d’y remédier ?

Un contenu proposé par Inspirations

À toi qui gardes le silence

Hommage à toutes celles qui nous lisent et nous écoutent sans jamais prendre la parole. Nous ne vous oublions pas !

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Ensemble – Sud-Ouest

Mensuel de l’Église Protestante Unie de France en Sud-Ouest, il offre à ses lecteurs un apport spirituel, des informations sur leur église sur le plan local, mais aussi sur l’Église au niveau national et international. Enfin, le journal Ensemble veut aider ses lecteurs à penser bibliquement les problèmes du monde contemporain.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast