« Ma femme est pasteure »

« Ma femme est pasteure »

Le quotidien d’une femme pasteure suisse (Clara) et de son mari espagnol d’origine catholique (Thomas).

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 6 mars 2015

Auteur : Laure Salamon

Voilà une manière originale de parler de l’Eglise et de la foi, loin des clichés habituels sur l’austérité protestante. La série présente la vie quotidienne de Clara et Thomas, dans un petit village suisse. « C’est inspiré de notre vécu personnel, mais aussi de ceux de confrères qui nous racontent des anecdotes. Bien sûr, c’est amplifié pour servir la comédie. Les retours sont très positifs sur ce premier épisode. Beaucoup de conjoints de pasteur se sont reconnus. Les sketchs auraient été moins percutants avec un pasteur homme. »

Le premier épisode a été diffusé le 18 février sur le site d’information du journal suisse 20 minutes.ch, le second sort le 4 mars. Il est prévu douze épisodes, toutes les deux semaines. Ils vont aborder des questions existentielles de la mort, des débats de religion, du pardon, de l’amour des ennemis, du féminisme… « Ils ne sont pas tous écrits pour laisser la possibilité de coller aussi à l’actualité », précise Carolina.

Une rencontre à Paris

Au départ de ce projet audacieux, la réunion de Victor le comédien et Carolina la chanteuse. Ils se rencontrent à Paris dans une école de chant. « Enfant, mon pasteur était un Argentin révolutionnaire. La figure de Jésus qu’il nous présentait m’a beaucoup touchée, raconte Carolina Costa. J’ai étudié la théologie. À la fin de mes études, rien ne m’attirait vraiment dans l’Église, je suis partie à Paris pour la musique. J’ai rencontré Victor. L’amour que nous partagions m’a ramenée vers Dieu. J’ai eu envie de retourner à Genève pour faire mon stage de pasteur. Victor m’a suivi. » […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Commentaires

Sur le même sujet

Faire de l’humour, une confession de foi

Web-série, spectacles, dessins de presse, la religion chrétienne monopolise le rire. De l’autodérision à la critique, l’humour n’est pas gratuit. Retour sur un phénomène de notre époque.

Un contenu proposé par bonne nouvelle

Ma femme est pasteure : le « Bêtisier »‬

Découvrez l'envers du décor de la web série « Ma femme est pasteure ».

Un contenu proposé par Ma femme est pasteure
Les femmes prêchent-elles mieux que les hommes ?

Les femmes prêchent-elles mieux que les hommes ?

Les protestants suisses ont organisé pour la première fois un concours de prédication. Les résultats viennent de tomber et sont sans appel pour la gente masculine...

Un contenu proposé par DieuTV

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire