Rencontre

A la rencontre de Smild

Dans notre Église, il y a de jeunes artistes qui émergent. Ils osent parler d’eux, de leurs relations et de Dieu. À écouter en profondeur

Un contenu proposé par Ensemble - Sud-Ouest

Publié le 18 novembre 2020

Peux-tu nous présenter ton parcours, comment on en arrive à écrire de la musique ?

Je suis passionné de musique et chanson depuis que je suis tout petit, en passant par une chorale gospel, un peu de piano, et passionné de création depuis mes participations régulières dans les Camps Baladins où l’objectif est de créer un spectacle durant 15 jours et de faire trois représentations dans les villes aux alentours du lieu de camp. J’ai commencé par écrire des poèmes lorsque j’étais au collège. Un jour, je me suis retrouvé à chanter mes poèmes sur des instrumentales (bandes-son musicales), et cela m’a donné goût à ce que je fais désormais, c’est à dire: écrire et interpréter sur plusieurs types d’instrumentales.

Quel style de musique utilises-tu pour t’exprimer ?

Je me suis d’abord orienté vers le rap, mais, avec le temps, le côté mélodieux m’inspirant de plus en plus, j’ai commencé à changer et à composer sur des instrumentales et à faire un mélange de ces deux styles. Par la suite, je me suis décidé à sortir un EP (Extended Play : mini-album de quatre titres) sur toutes les plateformes de streaming, y compris YouTube, mêlant rap, chanson et afro trap. J’ai intitulé mon album Évolution.

Travailles-tu seul ou dans un groupe ?

Je suis donc un rappeur, écrivain et interprète, je travaille seul lorsque j’écris. Pour ce qui est des instrumentales utilisées, je collabore de temps à autre avec des beatmakers (personnes qui créent des instrumentales) de mon entourage ainsi que des instrus issues de YouTube également.

Que racontent tes textes ?

Dans mes textes, les sujets abordés se basent sur mon vécu et sur ce que j’en tire. J’essaye donc de partager ce que j’apprends en donnant mon ressenti à travers cet art. Dans l’EP qui est sorti, les sujets abordés sont donc: les relations d’amitié avec la notion d’électron libre dans Mémoire et la notion d’Insomnie – puisque je suis moi-même un grand insomniaque. Ensuite, dans le son Lumière, j’aborde le sujet du mensonge et un début de relation avec Dieu. Pour finir, dans le morceau Évolution, j’aborde la joie de l’arrivée dans quelque chose de nouveau qui ne peut se retranscrire que par le besoin de danser.

Pour découvrir le son de Smild : – Spotify https://open.spotify.com/album/ 1Vd6ikJ65Zlwck8N2nS00J?si=o4Z_ NCULQIW5oavpKSaDgA EP Évolution de Smild – Instagram Smild.vevo – YouTube https://youtu.be/EpohHCZN29Q

Vous pourriez aimer aussi

Consistoire Dordogne : un protestantisme historique

Entre Libourne et Bergerac, en longeant les berges de la Dordogne, nous traversons le Pays Foyen et de la Moyenne Dordogne. Rencontre avec les protestants locaux, installés en zone rurale.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

Quézaco la curiosité ?

La curiosité est liée à l’envie de découverte. Deux points de vue sur la curiosité, pour nourrir votre curiosité.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

Des nouvelles rassurantes des scouts

Nadine Marchand, secrétaire générale de l’association de scoutisme unioniste (EEUdF), nous donne des informations sur le déroulement de l’été passé et se projette dans l’avenir.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Ensemble – Sud-Ouest

Mensuel de l’Église Protestante Unie de France en Sud-Ouest, il offre à ses lecteurs un apport spirituel, des informations sur leur église sur le plan local, mais aussi sur l’Église au niveau national et international. Enfin, le journal Ensemble veut aider ses lecteurs à penser bibliquement les problèmes du monde contemporain.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast