Critique

« Evolution », le poids de la mémoire

Du camp d’Auschwitz au Berlin d’aujourd’hui, le film évoque trois générations d’une famille marquée par l’histoire et la mémoire de l’horreur.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Publié le 20 mai 2022

Auteur : Vincent Miéville

Lire directement l’article sur Les blogs de Vincent Miéville

Le récit du film, adapté d’une pièce de théâtre, est construit en trois actes, sur trois générations.

Le premier acte, le plus troublant, est absolument sidérant. On y voit quelques hommes cherchant à nettoyer, avec une énergie folle mais de manière dérisoire, le lieu de l’horreur absolue, peu après la libération du camp d’Auschwitz. La scène se déroule pratiquement sans dialogue, dans la pénombre, où les traces du drame qui s’est joué dans cette pièce lugubre apparaît sous la forme de mèches de cheveux, qui prennent presque une dimension monstrueuse, quasi organique. On pense, ici, au choc visuel qu’avait déjà provoqué le Fils de Saul de László Nemes. Ce premier acte, tel qu’il est réalisé dans le film, produit le même trouble, la même sidération. Jusqu’au cri d’un enfant qui retentit, et le miracle qui se produit. Comment la vie peut-elle surgir de l’horreur des camps d’extermination ? La fin du premier acte est saisissante. Cette première partie du film est inoubliable !

Le deuxième acte nous transporte bien des années plus tard. Eva, l’enfant miraculée d’Auschwitz, est désormais une femme âgée. Elle reçoit la visite de sa fille et on assiste à leurs dialogues autour des souvenirs d’Eva, réels ou fantasmés, de sa mémoire de la Shoah qu’elle a elle-même héritée et qu’elle transmet à sa fille Lena, qui elle-même doit […]

Lire la suite sur Les blogs de Vincent Miéville

Vous pourriez aimer aussi

« Moon Knight », un super-héros dans la mythologie égyptienne

Le contexte de l’archéologie donne à la série un côté Indiana Jones très plaisant.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

« Ogre », même pas peur !

Avant tout un film d’ambiance, qui n’abuse pas d’effets faciles et qui cherche à instiller l’angoisse et le soupçon.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

En thérapie… la séance commence, installez-vous

En Thérapie, adaptation française d’une série au succès mondial, nous immerge dans le secret des rendez-vous entre un psy et ses patients. L'interprétation est magistrale.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Les blogs de Vincent Miéville

Pasteur de l’Eglise évangélique libre de Toulouse et président de l’Union des Eglises évangéliques libres de France, Vincent Miéville est aussi un blogueur passionné qui partage ses écrits sur quatre sites internet : Le cinéma de Vincent (critiques de film), Le blog de KerouVim (critiques culturelles plurielles), Blog-notes de Vincent (réflexions, questions, avis en lien avec l’actualité… ou pas !), Les prédications de Vincent.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast