A voir

« Exit », le film catastrophe revisité avec brio

Minimaliste, le film est réalisé pratiquement sans effets spéciaux mais au plus proche de l’angoisse.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Publié le 22 juillet 2020

Auteur : Vincent Miéville

Lire directement l’article sur Les blogs de Vincent Miéville

Rie est une journaliste danoise. Elle visite le chantier du métro de Copenhague pour réaliser des portraits des ouvriers dans le cadre d’un projet sur la coopération européenne. Mais sous terre, un incident se produit. Elle se retrouve bloquée dans un sas de décompression aux côté de deux ouvriers.
Exit revisite avec brio le genre du film catastrophe, de façon assez radicale et très sombre. Minimaliste, le film est réalisé pratiquement sans effet spéciaux mais au plus proche de l’angoisse. C’est remarquablement immersif : claustrophobique, étouffant, éprouvant. Mais ce n’est pas qu’un film catastrophe efficace. Il a indéniablement une portée métaphysique : sous terre, animé du seul instinct de survie, le tréfonds de l’âme humaine se révèle… et ce n’est pas forcément joli joli. Sans dévoiler les rebondissements et le dénouement de l’histoire, disons simplement que nos trois héros vont monotrer que la nature humaine n’est pas faite que de solidarité et d’altruisme… Et de ce point de vue, le plan final est assez terrible.
Il y a sans doute aussi une dimension socio-politique dans le film. Ce n’est pas un hasard si cette journaliste danoise, qui […]

Lire la suite sur Les blogs de Vincent Miéville

Vous pourriez aimer aussi

Ozark", chronique d'une famille dans une spirale infernale

« Ozark », chronique d’une famille dans une spirale infernale

"Ozark" décrit le mécanisme de l’engrenage du mal, qui, à partir d’une “petite” concession morale, finit par emporter tout le monde, dans une fuite en avant inexorable.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

« L’ombre de Staline », passionnant portrait d’un lanceur d’alerte

Son récit aurait inspiré George Orwell dans l’écriture de son roman "La ferme des animaux".

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

« Dark », la fin réussie d’un voyage vertigineux

Dark est sans doute une des séries les plus ambitieuses et les plus complexes que je connaisse.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Les blogs de Vincent Miéville

Pasteur de l’Eglise évangélique libre de Toulouse et président de l’Union des Eglises évangéliques libres de France, Vincent Miéville est aussi un blogueur passionné qui partage ses écrits sur quatre sites internet : Le cinéma de Vincent (critiques de film), Le blog de KerouVim (critiques culturelles plurielles), Blog-notes de Vincent (réflexions, questions, avis en lien avec l’actualité… ou pas !), Les prédications de Vincent.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram