La BD chrétienne est aussi récompensée à Angoulême

La BD chrétienne est aussi récompensée à Angoulême

2017 marque la trentième édition du festival de la BD chrétienne à Angoulême. L'occasion de suivre et de revenir sur les auteurs chrétiens qui ont marqué le festival.

Un contenu proposé par Blog de la librairie 7ici

Publié le 20 janvier 2017

Auteur : Margot Dimitrov-Durand

Lire directement l’article sur Blog de la librairie 7ici

Organisée chaque année par le diocèse d’Angoulême, cette initiative est un moyen d’évangéliser les 200 000 visiteurs du festival international de BD qui pourraient pousser la curiosité d’entrer dans l’une des églises de la ville.

Qu’elles soient catholiques, réformées ou évangéliques, les églises de la ville forment un partenariat œcuménique pour présenter expositions et animations dans leurs murs. Ainsi la cathédrale située place Saint Pierre organise entre autres une exposition autour de l’ouvrage original Bible, les récits fondateurs de Serge Bloch et Fréderic Boyer, édité par Bayard (objet d’un précédent article du blog Librairie protestante).

Tandis que le temple réformé célèbre l’année Luther en BD avec une exposition D’un Martin à l’autre : de Luther à Martin Luther King, deux lanceurs d’alerte d’hier et d’aujourd’hui. La bande dessinée Martin Luther, lanceur d’alerte, éditée par la Maison de la Bible fait partie de la sélection du prix œcuménique qui sera remis le 26 janvier à 15 heures à l’église Saint-Martial. […]

Lire la suite sur Blog de la librairie 7ici

Dans la même rubrique...

L’Échelle de Richter

Dans Oxebo, Emmanuelle Klein reçoit Luc Desportes, dessinateur de ce polar puissant écrit par Raphaël Frydman.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

George Whitefield, figure majeure du premier Grand Réveil

Surnommé “le grand réveilleur”, le révérend anglais rassemble des foules de plusieurs milliers de personnes lors de ses prêches en Amérique dans les années 1740.

Un contenu proposé par Réforme

Robinson à Pékin

"Bande dessinée en fugue", une chronique de Thierry Saint-Solieux, au micro de Fabrice Henriot.

Un contenu proposé par Radio Semnoz

L’École de Paris

Entre 1905 et 1940, Paris a exercé un fort pouvoir d’attraction sur des artistes venus s’y installer, originaires du monde entier et désireux de donner un nouvel essor à leur travail. Le musée d’art et d’histoire du judaïsme (mahJ) leur consacre une exposition jusqu’au 31 octobre.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris