La Bible des esclaves, une légitimation de la domination

La Bible des esclaves… une légitimation de la domination

Le Musée de la Bible à Washington expose la Bible des esclaves. Un recueil de textes qui met l’accent sur la servitude, sans tenir compte de la liberté.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 30 novembre 2018

Lire directement l’article sur Réformés

Au rez-de-chaussée du Musée de la Bible, à Washington, on peut voir un volume qui se distingue des nombreuses versions présentées dans le bâtiment consacré au livre saint. Il s’agit d’un petit recueil d’Écritures, dont on lit sur la couverture: «Parties de la Sainte Bible, sélectionnées pour l’usage des esclaves noirs, dans les îles britanniques de l’ouest de l’Inde.» La soi-disant Bible des esclaves, prêtée par l’Université Fisk de Nashville, au Tennessee, exclut 90 % de la Bible hébraïque, ou Ancien Testament, et 50 % du Nouveau. Le livre contient notamment le passage «Obéissez à ceux qui sont vos maîtres» tiré de la lettre de Paul aux Éphésiens, mais il manque la partie de sa lettre aux Galates qui dit qu’«Il n’y a ni lien ni liberté… car vous êtes tous un en Jésus Christ».

Un objet rare

Depuis son ouverture il y a plus d’un an, le Musée de la Bible présente ce volume de 38x28x10 cm dans un espace dédié à la question des arguments bibliques pour et contre l’esclavage depuis les débuts du mouvement pour l’abolition. Mais en prévision du 400e anniversaire de l’arrivée des premiers esclaves africains dans le Nouveau Monde, à Jamestown, en Virginie, la Bible des esclaves sera exposée jusqu’en avril dans le cadre d’une exposition conçue avec des chercheurs de l’Université de Fisk et du Musée national d’histoire et de culture afro-américaine du […]

Lire la suite sur Réformés

Sur le même thème

La vocation de l’Homme à la liberté

La vocation de l’Homme à la liberté

D’un bout à l’autre de la Bible, nous découvrons que l’Homme est appelé à être libre.

Un contenu proposé par Évangile et liberté
Les liens ambigus entretenus par le christianisme avec l’esclavage

Les liens ambigus entretenus par le christianisme avec l’esclavage

Comment une religion qui prône l’amour et l’égalité a pu tolérer l’esclavage ? Historiens et théologiens ont essayé d’y voir plus clair.

Un contenu proposé par Protestinfo

Le destin inouï de Bakhita

Dans Midi Magazine, Michelle Gaillard reçoit Véronique Olmi qui raconte dans son livre le destin inouï de Joséphine Bakhita, esclave au Soudan, puis religieuse en Italie. Elle sera ensuite béatifiée et canonisée par Jean-Paul II.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réformés

Réformés est le mensuel des protestants réformés de Suisse romande. Il est financé par les Églises réformées suisses des cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève, Berne francophone et Jura.

Derniers contenus du partenaire

Abonnez-vous à un média protestant !