Tableau

La Cène de Léonard de Vinci, un sujet de réinterprétation idéal

La représentation du dernier repas du Christ par Léonard de Vinci fait partie de ces visuels que tout le monde ou presque reconnaît instantanément.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 30 avril 2021

Lire directement l’article sur Réformés

«Que ce soit en image ou au cinéma, lorsque l’on détourne une œuvre, il y a toujours un jeu entre fidélité et rupture», explique Valentine Robert, maître d’enseignement et de recherche en histoire et esthétique du cinéma (UNIL). La part de fidélité permet de renvoyer au modèle, alors que les écarts sont porteurs de sens et de renversements symboliques. «La référence iconographique doit être reconnue pour que le détournement fonctionne», souligne Nathalie Dietschy, professeure assistante à la section d’histoire de l’art de l’Université de Lausanne. Les deux chercheuses conviennent du statut emblématique qu’a la Cène (1498) de Léonard de Vinci à cet égard. Si l’œuvre de la Renaissance suit précisément les textes bibliques, c’est avant tout en tant que référence artistique qu’elle fait l’objet de reprises et de détournements.

«Aujourd’hui encore, cette œuvre est un modèle, même dans des pays qui ne sont pas de culture judéo-chrétienne. Des artistes […]

Lire la suite sur Réformés

Vous pourriez aimer aussi

Du fondamentalisme au libéralisme théologique

Ce serait une erreur de penser que les mouvements fondamentalistes véhiculent une foi plus intense que les mouvements libéraux.

Un contenu proposé par Réformés

Quand le doute réunit théologiens et astrophysiciens

La Faculté de théologie de l’Université de Genève lance un programme inédit baptisé «A Ciel Ouvert», destiné à stimuler le dialogue entre science et spiritualité.

Un contenu proposé par Réformés

Une pasteure à emporter ?

Avec « Pastor to go », deux Églises réformées zurichoises offrent depuis peu des services pastoraux en plein air.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réformés

Réformés est le mensuel des protestants réformés de Suisse romande. Il est financé par les Églises réformées suisses des cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève, Berne francophone et Jura.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants