Série

La deuxième saison de « The Umbrella Academy », toujours aussi divertissant

La famille un peu barrée de super-héros est de retour, mais cette fois elle est dispersée dans les années 60.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Publié le 14 août 2020

Auteur : Vincent Miéville

Lire directement l’article sur Les blogs de Vincent Miéville

Tout d’abord, un petit rappel de l’univers de la série, inspirée d’une BD. En 1989, le même jour, 43 bébés sont nés inexplicablement de femmes qui n’étaient pas enceintes. Sir Reginald Hargreeves, un milliardaire, décide alors d’adopter sept de ces enfants et crée la Umbrella Academy pour les entraîner et les préparer à sauver le monde…
Sans rien dévoiler de la saison 1, pour ceux qui ne l’ont pas vue, disons simplement que la saison 2 reprend exactement là où la première saison s’est terminée. La famille un peu barrée de super-héros est de retour, mais cette fois elle est dispersée dans les années 60 (à cause d’un voyage dans le temps pas bien maîtrisé). Seul problème : ils ont emmené l’apocalypse avec eux. Ils se retrouvent en effet, à nouveau, à quelques jours d’une fin du monde qu’il vont tenter d’empêcher.
Ce retour dans le temps permet d’intégrer à l’intrigue certaines obsessions (ou blessures profondes) américaines comme l’assassinat de JFK, la ségrégation raciale ou la guerre du Vietnam… On y ajoute des problématiques contemporaines (mais pas nouvelles pour autant) comme les violences conjugales, l’identité sexuelle, les phénomènes sectaires… Et on n’oublie pas des thèmes qui fonctionnent toujours outre-Atlantique (et ailleurs) comme celui des conspirations et, bien-sûr, de la famille, même si c’est à travers une […]

Lire la suite sur Les blogs de Vincent Miéville

Vous pourriez aimer aussi

« Dispatches from Elsewhere », un OVNI télévisuel

Si vous êtes prêts à vous laisser embarquer dans un univers étrange et parfois absurde, sans vouloir absolument tout comprendre, l’expérience vaut la peine d’être vécue !

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville
Ozark", chronique d'une famille dans une spirale infernale

« Ozark », chronique d’une famille dans une spirale infernale

"Ozark" décrit le mécanisme de l’engrenage du mal, qui, à partir d’une “petite” concession morale, finit par emporter tout le monde, dans une fuite en avant inexorable.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

« The Vast of Night », une petite merveille de science-fiction

Film indépendant, au budget très réduit, rempli de clins d’oeil au genre, à voir absolument.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Les blogs de Vincent Miéville

Pasteur de l’Eglise évangélique libre de Toulouse et président de l’Union des Eglises évangéliques libres de France, Vincent Miéville est aussi un blogueur passionné qui partage ses écrits sur quatre sites internet : Le cinéma de Vincent (critiques de film), Le blog de KerouVim (critiques culturelles plurielles), Blog-notes de Vincent (réflexions, questions, avis en lien avec l’actualité… ou pas !), Les prédications de Vincent.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram