dessin
Culture

La future Maison du dessin de presse sera située à Paris

Le lieu sera établi dans la capitale, et non en Haute-Vienne, a indiqué Emmanuel Macron lors de ses vœux à la presse.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Publié le 12 janvier 2022

Auteur : Camille Verdi

C’est officiel. Lors de ses vœux à la presse, le 11 janvier, deux ans après l’avoir évoqué pour la première fois, Emmanuel Macron a confirmé que la Maison du dessin de presse et du dessin satirique sera située à Paris, relate France 3. L’information avait, par ailleurs, fuité la veille. “Ce sera à Paris, dans un bâtiment situé dans le 6e arrondissement”, a déclaré le président de la République.

“Je sais la déception de quelques villes de province qui étaient des candidats tout à fait sérieux et donc nous aurons des projets culturels de grande ampleur alternatifs. Mais tout concourt à ce que cette maison soit actée pour Paris”, a-t-il poursuivi, précisant que les travaux débuteront dès que possible avec la ville de Paris et la région Ile-de-France. “Cette maison sera un lieu d’échange, de débat, de formation et d’exposition. Comme elle sera basée à Paris, l’esprit du 11 janvier continuera de vivre”.

Un sentiment peiné

Le lieu avait été annoncé en 2020, à l’occasion du cinquième anniversaire des attentats de Charlie Hebdo. Saint-Just-le-Martel (Haute-Vienne), qui organise son salon international depuis plus de 40 ans, semblait pour beaucoup plus que légitime pour héberger la Maison du dessin de presse. Puis l’idée d’un ticket Limoges-Saint-Just semblait, lui aussi, emporter l’unanimité, écrit France 3.

Forcément, la récente annonce en a déçu plus d’un. “Un camouflet, un mépris de plus en direction des territoires ruraux”, a commenté sur France Bleu Limousin le président du conseil départemental de Haute-Vienne, Jean-Claude Leblois (PS). “Il y a de la déception, de l’incompréhension ! Pourquoi encore une fois un département, une localité, un territoire rural n’ont pas été retenus ?”, a insisté l’édile sur France 3.

À droite, Guillaume Guérin, président (LR) de Limoges Métropole, abonde : “Mon premier sentiment, c’est d’être très peiné pour tous ces bénévoles qui depuis des années donnent de leur temps à Saint-Just-le-Martel pour qu’on ait un rayonnement qui va bien au-delà du seul Limousin, de la seule Nouvelle Aquitaine, et même de la France.”

Dans la même rubrique...

Dieu à l’épreuve de la vie quotidienne

Texte des six conférences de Carême données par le pasteur Arnaud van den Wiele en mars et avril 2022 sur France Culture.

Un contenu proposé par Éditions Olivétan

Le Cameroun des esprits

Sur les hauts plateaux de l’ouest du Cameroun, un patrimoine unique est mis en valeur, à la fois historique, artistique et spirituel. C’est en partenariat avec une association locale très active que le musée du Quai Branly propose sa découverte.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

Cinéma : Diam’s, du rap à la spiritualité

Après plus de dix ans d’absence publique, l’ancienne rappeuse Diam’s sort du silence avec “Salam”, un documentaire sur sa vie, présenté en avant-première à Cannes avant une diffusion sur BrutX.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Cannes : « The Truman Show » un film qui invite à la réflexion théologique

L'affiche officielle de la 75e édition du Festival de Cannes rend hommage au "Truman Show". L'occasion pour le critique ciné Jean-Luc Gadreau de revenir sur le chef-d'œuvre de Peter Weir, sous l'angle de la métaphore spirituelle.

Un contenu proposé par Campus protestant