Histoire

La Saint-Barthélemy : qui a vraiment donné l’ordre ?

Plusieurs scénarios circulent, voici les trois principaux.

Un contenu proposé par Le Protestant de l'Ouest

Publié le 1 avril 2022

Lire directement l’article sur Le Protestant de l'Ouest

Le scénario de Janine Garrisson : un crime d’État

La thèse de Janine Garrisson reprend un scénario classique. La Saint-Barthélemy est le « plus grand des crimes d’État de toute l’histoire de France ». L’historienne montalbanaise accrédite une hypothèse déjà envisagée par les contemporains des événements. Le pouvoir royal est à l’origine du massacre. Le 26 août 1572 Charles IX assume d’ailleurs l’exécution de Coligny, accusé de fomenter un complot. Rendre le pouvoir royal responsable du massacre c’est résoudre une énigme ou du moins une contradiction : comment peut-on passer d’un mariage de réconciliation à un massacre général ? Il faut rendre intelligible « l’incompréhensible Saint-Barthélémy1 » ! Organiser un mariage de réconciliation permet au pouvoir d’attirer la plus haute noblesse protestante dans un piège. Il s’agit donc d’un « stratagème » pour reprendre l’expression de l’ambassadeur du pape. Dans ce scénario la responsabilité du pouvoir royal se singularise en la personne de la machiavélique Catherine de Médicis. Le roi Charles IX apparaît inversement comme faible et influençable. Il est acculé à donner l’ordre… ce que la tradition a résumé sous la formule : «Soit, tuez-les tous, mais qu’il n’en reste pas un seul pour me le reprocher ». Reste à trouver le mobile. L’amiral est devenu trop influent auprès de Charles IX et pousse à intervenir aux Pays-Bas espagnols pour aider les insurgés protestants, au risque d’une guerre ouverte contre l’Espagne. Catherine orchestre logiquement son assassinat. L’échec de la manœuvre la contraint à faire éliminer les « huguenots de guerre ». Le massacre qui suit n’est pas prévu  […]

Lire la suite sur Le Protestant de l'Ouest

Vous pourriez aimer aussi

Projet Zacharie : des protestantes à Londres

Un voyage riche en découvertes qui leur a permis d’avancer dans leur réflexion sur le projet d’ouverture du temple à Orléans.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

Pour accompagner la maladie, se taire c’est parler

Se tenir auprès de ceux qui souffrent est une mission de nature spirituelle dans laquelle l’écoute prend une part importante.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

Ukraine : les Églises locales organisent la solidarité

Depuis quelques jours, des initiatives pour aider les habitants d’Ukraine émergent en France et dans les Églises locales de la région.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le Protestant de l’Ouest

Lancé le 1er juillet 2020, le site web Le Protestant de l’Ouest a pris le relais de Protestant de l’Ouest, mensuel de l’Église protestante unie de France (EPUdF). Sa mission reste inchangée : promouvoir la pensée protestante, former, informer, échanger et transmettre le message du Christ.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast