Le musée de la Bible retire de faux manuscrits

Le musée de la Bible retire de faux manuscrits

Cinq fragments des manuscrits de Qumrân, exposés au Musée de la Bible à Washington, ont été reconnus comme faux. Ils ont été supprimés de l’exposition.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 5 novembre 2018

Lire directement l’article sur Réformés

Depuis son ouverture il y a près d’un an, le musée de la Bible à Washington, a exposé, entre autres, cinq fragments des célèbres manuscrits de Qumrân, aussi appelés manuscrits la mer Morte. Ces fragments de parchemins anciens ont été découverts il y a 70 ans dans une caverne dans le désert. Fin octobre, le musée a reconnu que les cinq fragments étaient des faux. Ils ont été retirés et remplacés par trois autres fragments qui ne montrent pas les mêmes anomalies.

Le musée a longtemps soupçonné que les fragments étaient faux. C’est pourquoi une plaque disant que les experts avaient des doutes quant à leur authenticité accompagnait leur exposition. Mais fin octobre, le musée a reçu les résultats scientifiques des examens digitaux et radiographiques de l’encre, des couches de sédiment et de la composition chimique, démontrant que, sans aucun doute, les fragments étaient […]

Lire la suite sur Réformés

Sur le même thème

Le Musée de la Bible restitue un objet volé

Un manuscrit du Nouveau Testament écrit en grec et datant de l’époque médiévale sera rendu à l’Université d’Athènes.

Un contenu proposé par Protestinter

Le Musée de la Bible a attiré un demi-million de visiteurs en six mois

Ouvert en novembre 2017 à Washington, le plus grand musée dédié à la Bible a accueilli 565 000 visiteurs en six mois. Un signe fort pour ses responsables.

Un contenu proposé par Protestinter

Un musée de la Bible à Washington

Un gigantesque musée consacré à la Bible a ouvert ses portes le 17 novembre à Washington : 40 000 m2 d’expositions s’offrent désormais aux visiteurs.

Un contenu proposé par Info Chrétienne

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réformés

Réformés est le mensuel des protestants réformés de Suisse romande. Il est financé par les Églises réformées suisses des cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève, Berne francophone et Jura.

Derniers contenus du partenaire