Netflix

« Le passager n° 4 » : huis clos dans l’espace

Ce film est un survival spatial sous la forme d’un thriller psychologique en huis clos.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Publié le 30 avril 2021

Auteur : Vincent Miéville

Lire directement l’article sur Les blogs de Vincent Miéville

Un vaisseau spatial s’envole pour une mission de deux ans vers la planète Mars, avec trois membres d’équipage à son bord. Peu de temps après le début de la mission, mais trop tard pour envisager de faire demi-tour, un passager clandestin est découvert, inconscient. Alors que le nouveau venu est intégré à l’équipe, on se rend compte qu’il n’y aura pas assez d’oxygène pour permettre aux quatre passagers d’arriver jusqu’à Mars. Tout le monde cherche alors une solution… mais y aura-t-il une autre issue que de sacrifier le quatrième passager ?

Le passager n° 4 (Stowaway en vo) est un survival spatial sous la forme d’un thriller psychologique en huis clos. La réalisation, qui prend son temps (ce qui convient tout à fait au sujet) est assez élégante et, malgré ses imperfections, le film est plaisant.

Il y a, en effet, de bonnes idées, à commencer par le refus du spectaculaire et une volonté de nuance dans le profil des personnages (dans ce genre de film, on tombe vite dans la caricature). Je pense aussi à certains détails, comme par exemple le fait qu’on n’entend jamais les interlocuteurs à qui les personnages s’adressent sur […]

Lire la suite sur Les blogs de Vincent Miéville

Vous pourriez aimer aussi

« Love and Monsters » : de l’amour, certes, et des monstres

Une comédie de Michael Matthews pas très originale mais efficace et divertissante.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

« Le serpent », fascinant et glaçant

C'est une mini-série remarquable qui fait notamment le portrait glaçant et sans complaisance d’un tueur en série insaisissable.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

« Small axe » : une fresque magistrale en cinq tableaux

Cinq films qui évoquent les conditions de vie des britanniques Noirs entre la fin des années 60 et le début des années 80.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Les blogs de Vincent Miéville

Pasteur de l’Eglise évangélique libre de Toulouse et président de l’Union des Eglises évangéliques libres de France, Vincent Miéville est aussi un blogueur passionné qui partage ses écrits sur quatre sites internet : Le cinéma de Vincent (critiques de film), Le blog de KerouVim (critiques culturelles plurielles), Blog-notes de Vincent (réflexions, questions, avis en lien avec l’actualité… ou pas !), Les prédications de Vincent.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants