histoire

Nantes, une cité protestante

C’est bien évidemment l’Édit éponyme signé le 30 avril 1598, très probablement au Château des Ducs de Bretagne, qui vaut à Nantes le titre prestigieux de « cité européenne de la Réforme ».

Un contenu proposé par Ouest-Infos

Publié le 22 novembre 2020

Lire directement l’article sur Ouest-Infos

Pourtant la ville n’offre pas un passé et un patrimoine protestants comparable à celui de La Rochelle, de Nîmes ou de Pau et bien sûr de Paris (qui ne détient pas ledit label). L’histoire révèle que si l’Édit, qui mit fin aux guerres de Religion et établit un des fondements de la liberté de conscience dans notre pays, a été signé à Nantes, c’est à la suite d’une péripétie mineure et finale du conflit : Henri IV devait y recevoir la soumission d’un de ses adversaires ralliés, le duc de Mercoeur, gouverneur de Bretagne.

Une minorité religieuse

La Bretagne (au sens ducal du nom) avait été touchée par la Réforme, notamment par la conversion d’une partie de sa noblesse, mais peu durable, celle-ci ne s’y enracina guère, probablement en raison du fort particularisme breton. La ville de Nantes reflète cette situation d’une minorité religieuse, contrainte à la discrétion dans l’espace public. Discrétion mais acceptation : une rue porte le nom d’Harouys, maire de la ville en 1572 ; cet édile refusa l’ordre donné par la Ligue catholique de massacrer les protestants nantais, dans une récidive provinciale de la terrible Saint-Barthélémy parisienne. Était-ce par une courageuse humanité ? Ou par réalisme ? De tels troubles n’auraient pas manqué de nuire au commerce d’une ville déjà ouverte à l’Europe atlantique, y compris protestante. Après l’Édit de Nantes, le culte réformé fut autorisé mais seulement à Sucé-sur-Erdre, un village à quinze kilomètres de Nantes ; les protestants locaux s’y rendaient en bateau sur l’Erdre, chantant à tue-tête leurs cantiques non sans provocation […]

Lire la suite sur Ouest-Infos

Vous pourriez aimer aussi

Bernard Palissy, un enfant du siècle ?

Acquis aux idées de la Réforme, le célèbre potier et émailleur, Bernard Palissy, organisa l’Église protestante à Saintes.

Un contenu proposé par Ouest-Infos

Une sélection de livres pour novembre

Une sélection concoctée par la rédaction d'Ouest-Infos pour vous enrichir et vous faire du bien.

Un contenu proposé par Ouest-Infos
Découvrir Luther, à Paris et en français

Découvrir Luther, à Paris et en français

L'exposition de manuscrits rares à la Bibliothèque de la Société de l'Histoire du Protestantisme Français (SHPF) nous montre comment la pensée du moine saxon a imprégné la francophonie.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Ouest-Infos

Lancé le 1er juillet 2020, Ouest-Infos a pris le relais de Protestant de l’Ouest, mensuel de l’Église protestante unie de France (EPUdF). Sa mission reste inchangée : promouvoir la pensée protestante, former, informer, échanger et transmettre le message du Christ.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram